Sommaire du numéro 40

Et puis notre site, lui aussi, connaît des changements climatiques, avec deux nouveaux modes de circulation dans les articles : la carte des livres et les dossiers d'En attendant Nadeau.

Littérature française

Pierre Demarty, Le petit garçon sur la plage, Verdier
À partir de la photographie devenue célèbre d’un enfant mort sur une plage, Pierre Demarty, éditeur et traducteur, a écrit un récit qui dépasse l’actualité et son traumatisme.

Julie Mazzieri, La Bosco, José Corti
Au Québec, on enterre une femme : la Bosco. Toute la force de ce récit au style très maîtrisé réside dans son obstination à exprimer la persistance des morts dans les consciences et les lieux, l’impossibilité aussi tragique que comique d’y échapper.

Victor Pouchet, Pourquoi les oiseaux meurent, Finitude
Dans Pourquoi les oiseaux meurent, son premier roman, Victor Pouchet fait descendre la Seine à un héros aimablement mélancolique préoccupé par les pluies d’oiseaux morts qui s’abattent mystérieusement sur la terre. Un voyage cocasse qui devient au fil de l’eau une véritable quête personnelle et intellectuelle.

Eric Reinhardt, La chambre des époux, Gallimard
Plus courts, plus linéaire que ses précédents romans, mais d’une brièveté nécessaire, La Chambre des époux d’Éric Reinhardt, dont le titre renvoie à la fresque de Mantegna à Padoue, met en abyme le roman de la lutte d’un couple contre la maladie de la femme et l’art du romancier.

Littérature étrangère

Margaret Atwood, C’est le cœur qui lâche en dernier, Robert Laffont
Alors que la série télévisée adaptée de son roman La servante écarlate triomphe sur les petits écrans et aux Emmy Awards, Margaret Atwood poursuit dans la lignée de ses grands romans d’anticipation. Davantage ancré dans une réalité américaine, C’est le cœur qui lâche en dernier adopte une tonalité plus comique qui subvertit les codes du genre.

Don DeLillo, Zero K, Actes Sud
Comment l’homme contemporain conçoit-il la mort, comment lutte-t-il contre son inéluctabilité, comment utilise-t-il les technologies scientifiques nouvelles pour y échapper ? Avec Zero K, Don DeLillo aborde ces questions complexes dans un roman extraordinaire qui met en scène notre présent et notre avenir. Son livre fait du corps et non plus de l’âme le moyen de l’immortalité.

Entretien avec Don DeLillo
Entretien exceptionnel : Don DeLillo répond aux questions de notre collaborateur Steven Sampson qui l’a rencontré le 19 septembre 2017.

Laura Kasischke, Si un inconnu vous aborde, Page à page
Si un inconnu vous aborde est le premier recueil de nouvelles de Laura Kasischke traduit en français. C’est la nouvelle maison d’édition lilloise Page à Page qui publie ces nouvelles dont la forme lui permet, avec toujours plus d’acuité, d’exercer son regard tranchant et de faire de chaque texte un bijou d’angoisse insolite.

Valeria Luiselli, L’histoire de mes dents, L’Olivier – Entretien
L'histoire de mes dents de Valeria Luiselli, romancière mexicaine qui habite à New York, représente une nouvelle étape dans une carrière singulière. Steven Sampson s’est entretenu avec l’écrivaine sur la manière dont ce texte atypique, entrepris comme une enquête sur la réaction des ouvriers face à une fondation d'art contemporain financée par leur entreprise, est devenu un roman interactif, basé en grande partie sur les témoignages de ces derniers et sur les allers-retours entre les langues dans lesquelles le livre a été successivement écrit.

Lisa McInerney, Hérésies glorieuses, Joëlle Losfeld
Lisa McInerney se revendique du Last Exit to Brooklyn de Hubert Selby Jr. Avec la même énergie violente et corrosive, elle dresse le portrait d’une société irlandaise à bout de souffle.

Daniel Mendelsohn, Une Odyssée. Un père, un fils, une épopée, Flammarion
Daniel Mendelsohn raconte les dernières années passées auprès de son père. D’abord dans le séminaire qu’il anime comme professeur à Bard College, ensuite lors de la croisière, qu’ils accomplissent ensemble, sur les traces d’Ulysse. Un grand roman sur la transmission.

capture-d-e-cran-2017-09-26-a-22-59-53

Juli Zeh, Brandebourg, Actes Sud
Le nouveau roman de Juli Zeh pourrait se lire comme un renouveau du roman rustique allemand. Pourtant, son livre excède grandement ce genre et se lit comme une véritable fable. Ce qui se joue dans Brandebourg, qui s’accompagne de nombreuses ressources numériques, ce sont autant les mutations de la société allemande que les prolongements de la fiction au-delà même de la littérature.

Poésie

Philippe Beck, Iduna et Braga de la jeunesse, José Corti
Iduna est la compagne du dieu de la poésie, Braga, et la préférée des dieux : c’est à elle qu’ils ont confié la tâche de garder la pomme de l’éternelle jeunesse. Le rapport intime de la poésie et de la jeunesse, voilà le thème chanté dans le livre de Philippe Beck, dédié aux deux, inspiré des deux.

Gérard Pfister, Ce que dit le centaure, Arfuyen
Grand amateur d’art lyrique, Gérard Pfister donne avec Ce que dit le centaure des poèmes qui tablent sur l’écoute autant que sur le regard.

Essais

Jean Deutsch, La méduse qui fait de l’œil et autres merveilles de l’évolution, Seuil & Vincent Fleury, Les tourbillons de la vie. Une simple histoire des nos origines, Fayard
Le livre de Jean Deutsch qui s’intéresse à l’apparition des yeux dans les formes vivantes est un ouvrage passionnant de vulgarisation scientifique. Celui de Vincent Fleury est un essai emporté qui questionne les règles qui régissent les théories de l’évolution. Les lectures de leurs livres se complètent tout en s’opposant et permettent de saisir l’importance et la le richesse des recherches sur l’origine des formes du vivant.

Cartographie d’une amitié. Pour Stéphane Michaud, Presses Sorbonne nouvelle
Ce recueil d’hommages à un grand spécialiste de la littérature allemande (Lou Andrea Salomé, Wulf Kirsten…) mais pas seulement (il a été l’éditeur des œuvres complètes de Mario Vargas Llosa dans la Pléiade) offre une promenade variée et passionnante dans la complicité des poètes et des artistes dont Stéphane Michaud est le passeur.

Histoire

Thomas Labbé, Les catastrophes naturelles au Moyen Âge, CNRS
Avec la menace écologique contemporaine et l’envahissement de l’espace fictionnel par l’imaginaire post-apocalyptique, les travaux sur les catastrophes naturelles, depuis une vingtaine d’années se sont multipliés. Le livre de Thomas Labbé se situe dans la lignée des historiens qui ont récemment rapatriés ce champ d’études dans domaine de l’histoire, comme Serge Briffaud et Grégory Quenet.

Yuri Slezkine, La maison éternelle, une saga de la révolution russe, La découverte
Par l’auteur du Siècle juif, La maison éternelle de Yuri Slezkine sera assurément « le » livre du centenaire d’octobre 1917. Aborder la Révolution russe par l’histoire de la maison où logèrent ses acteurs et la nomenklatura naissante est une formidable entrée en matière.

Politique

Henri Leclerc, La parole et l’action, Fayard
Le célèbre avocat pénaliste Henri Leclerc traverse soixante années d’engagements. Depuis la guerre d’Algérie, la Ligue des droits de l’homme, les grandes affaires Touvier et Papon, jusqu’à celles de Richard Roman, d’Omar Raddad ou ses prises de positions citoyennes, il affirme la volonté obstinée d’être juste.

Arts plastiques

Hans Belting, Faces. Une histoire du visage, Gallimard
Hans Belting interroge sur les concepts de visage, de portrait et de masque depuis les temps primitifs jusqu’à l’espace numérique. Cette traversée historique qui s’appuie sur des exemples remarquablement choisis permet, au-delà de la stricte question de la représentation, de découvrir le « moi humain qui échappe », le mystère de son saisissement.

Turbulences dans les Balkans, La Halle Saint-Pierre, 7 septembre 2017- 31 juillet 2018
Turbulences dans les Balkans rassemble les œuvres de vingt-six artistes qui expriment dans un même élan les traumatismes de l’histoire politique et l’énergie farouche qu’il faut déployer pour y résister. On y découvrira des œuvres originales, des artistes atypiques.

Musique

Michael Nyman, Experimental Music, Allia
Paru en 1974, Experimental Music est un livre majeur pour la compréhension des mouvements musicaux expérimentaux anglo-saxons des années 1950 et 1960. La réédition de l’ouvrage de Michael Nyman permet de réfléchir à la modernité intellectuelle, artistique et politique des cinquante dernières années, comble de nombreuses lacunes et ouvre des perspectives d’une grande richesse.

Cinéma

Le Redoutable, de Michel Hazanavicius, avec Louis Garrel, Bérénice Béjo, Stacy Martin…
Le dernier film de Michel Hazanavicius n’est pas seulement un biopic consacré à Jean-Luc Godard, mais une comédie et une réflexion ouverte sur l’art singulier de faire du cinéma. Un premier hommage d’une salve qui s’annonce fournie à Mai 68.

Théâtre

Marie Étienne, En compagnie d’Antoine Vitez, 1977-1984, Hermann
Notre collaboratrice Marie Étienne, qui a accompagné Antoine Vitez, d’abord aux Théâtres des Quartiers d'Ivry, puis au Théâtre national de Chaillot revient, dans un livre extrêmement sensible, sur ses années passées aux côtés du grand homme de théâtre.

Les noces de Betia, Théâtre de l’Epée de Bois, jusqu’au 15 octobre.
Alors qu’habituellement, pour ce qui concerne le théâtre ancien, on préfère le confort des mêmes textes canoniques, René Loyon met en scène, au théâtre de l’Epée de bois, Les noces de Betia de Ruzante. On pourra y découvrir une pièce quasiment inconnue et pourtant véritablement populaire.

Chroniques

Paris des philosophes
Pour sa 25e et dernière déambulation philosophique, Jean Lacoste franchit les portes de Paris pour se rendre dans le lieu qui fut pendant quelques années (de 1968 à 1980) le foyer le plus brillant de la philosophie française, sous les espèces en particulier de ce qu’on appelle la French Theory : le bois de Vincennes.

www.en-attendant-nadeau.fr 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.