En attendant Nadeau, journal de la littérature, des idées et des arts

En attendant Nadeau, journal en ligne gratuit propose, depuis janvier 2016, une ligne éditoriale indépendante et libre. Aujourd'hui, il s'associe à Mediapart qui publiera un week-end sur deux un de nos articles en avant-première.

EaN

En attendant Nadeau, né en janvier 2016, est un journal en ligne gratuit et indépendant. Il s’attache à porter un regard critique libre sur la littérature, les idées et l’art. 

Un mercredi sur deux, En attendant Nadeau rend compte de romans, de poésie et de livres de sciences humaines, d’essais, de pièces de théâtre, d’arts plastiques, d’œuvres musicales et cinématographiques. Nous publions dans un premier temps une vingtaine d’articles. Puis, au cours de la quinzaine qui s’écoule, de nouveaux textes viennent enrichir notre édition.

Depuis le 13 janvier, nous avons fait paraître plus de 300 articles, écrits par par une centaine de contributeurs.

Partenariat avec Mediapart

À partir du samedi 27 août,  l’équipe d’En attendant Nadeau publiera en « avant-première »  un article de son choix (figurant au sommaire de son numéro à venir)  dans l’édition abonnés de Mediapart.

Cette collaboration, basée sur une liberté assumée, a pour but de faire se rencontrer deux lignes éditoriales indépendantes et de faire se rencontrer « les communautés idéales de ceux qui nous suivent », comme l’écrivait récemment Pierre Pachet.

    Association « En attendant Nadeau »

Entièrement gratuit, porté par une rédaction bénévole, notre journal en ligne est adossé à une association : « Association En attendant Nadeau ». Vous pouvez nous soutenir en adhérant à l’association ainsi que par des dons.

Vous pouvez vous rendre sur cette page pour faire un don en ligne : https://en-attendant-nadeau.donnerenligne.fr

Vous pouvez également adresser vos chèques 
à l’ordre de : 
Association En attendant Nadeau
, 28, boulevard Gambetta, 
92130 Issy-les-Moulineaux.

www.en-attendant-nadeau.fr

logo-ean-rouge

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.