POUR LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ DE LIAISON COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE EN FRANCE

Les chiens révolutionnaires ouvriers qui se battent entre eux, doivent s’unir contre le loup Mélenchon et ses affidés bureaucrates ouvriers, corrompus idéologiquement et matériellement.

POUR LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ DE LIAISON COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE EN FRANCE

https://alt-rev.com/2020/02/07/les-bureaucraties-syndicales-continuent-a-se-foutre-de-nous/

« Les travailleurs/ses ont besoin d’un véritable plan d’action pour obtenir le retrait pour se lancer massivement dans la bataille »

 

On en est plus là, il n’y aura pas de « plan de bataille » à court terme, parce que aucune force unifiée communiste, n’aura le temps et la force de le proposer aux travailleurs, et de marginaliser une bureaucratie ouvrière traître, elle organisée et unie, nous ayant menée à la défaite.

La défaite du prolétariat est consommée, rien n’y personne ne va empêcher la loi sur les retraites d’être votée.

La lutte des classes ne souffrent aucune interruption.

La bourgeoisie prend la confiance derrière Macron, elle va redoubler d’exigence et pousser le gouvernement à poursuivre les attaques contre nous avec une rapidité et une force redoublée.

Il faut anticiper cette déferlante anti-ouvrière qui arrive.

La seule leçon à tirer des événements, c’est que explosés en mille morceaux et indisciplinés, les communistes ne pèsent d’aucun poids dans la lutte des classes.

Nous nous contentons de commenter, c’est bien mais c’est insuffisant.

Sous le vocable  » bureaucratie » se cache les volontés politiques du populisme, de la social démocratie, du stalinisme et de l’anarchie de protéger la démocratie à la sauce Macron et Mélenchon, le capitalisme français et l’Europe libérale.

Ce sont les directions de ces partis politiques qui contrôlent les directions syndicales CGT FO et FSU ( NPA pour Solidaires ).

Pour vaincre ces appareils anti-ouvrier réunis dans une intersyndicale et une énième gauche cauchemardesque type front populaire ( PS PCF LO NPA , FI sans rivage à droite ) , il nous faut construire vite notre propre force ouvrière et communiste, unifiée en un comité de liaison.

Il y a onze forces qui comptent et qui potentiellement peuvent être les matériaux pour la construction d’un comité de liaison communiste révolutionnaire, pouvant devenir l’embryon d’un petit parti communiste à influence de masse.

Une organisation pouvant vite peser sur le cours de la lutte des classes en France.

 

Le syndicat  » rassemblement syndical  » dans les dépôts de bus Nord de la RATP.

le groupe  » la base  » au métro.

Les frondeurs CGT .

 

le groupe  » argument pour la lutte sociale » ( APLS ) :

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/comment-page-1/#comment-1052

 

La tendance ARC du NPA :

https://alt-rev.com/

 

le groupe marxiste internationaliste ( GMI ) :

https://groupemarxiste.info/

 

Le groupe combattre pour le socialisme ( CPS ).

http://socialisme.free.fr/

 

Le groupe L’insurgé :

https://insurge.fr/tracts/tacts-2020/combattre-pour-le-retrait-de-la-reforme-macron-ou-dialoguer-avec-ce,720.html

 

Le groupe La Commune

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/

 

Courant communiste international :

https://fr.internationalism.org/content/10061/face-aux-attaques-du-gouvernement-il-faut-prendre-nous-memes-nos-luttes-main-tract

 

Enfin le parti ouvrier indépendant démocratique ( POID ).

https://latribunedestravailleurs.fr/2020/02/05/ne-pas-se-tromper-de-champ-de-bataille/

 

Ou ces forces se parlent rapidement et arrivent à travailler ensemble, unie et disciplinées sur la base d’un plan de bataille, organisées par une direction collégiale élue, mandatée, révocable, mais assumant la responsabilité d’être une vraie direction ouvrière communiste nous coordonnant et nous disciplinant, vent debout contre la direction ouvrière actuelle, celle des partis traîtres à la classe ouvrière et au communisme.

Ou je ne donne pas chère de notre peau de communistes.

Les chiens révolutionnaires ouvriers qui se battent entre eux, doivent s’unir contre le loup Mélenchon et ses affidés bureaucrates ouvriers, corrompus idéologiquement et matériellement.

Philippe Rideau.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.