eninel
Machiniste Receveur Retraité ( RATP ). Communiste ( Trotskyste ).
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 févr. 2020

POUR LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ DE LIAISON COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE EN FRANCE

Les chiens révolutionnaires ouvriers qui se battent entre eux, doivent s’unir contre le loup Mélenchon et ses affidés bureaucrates ouvriers, corrompus idéologiquement et matériellement.

eninel
Machiniste Receveur Retraité ( RATP ). Communiste ( Trotskyste ).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

POUR LA MISE EN PLACE D’UN COMITÉ DE LIAISON COMMUNISTE RÉVOLUTIONNAIRE EN FRANCE

https://alt-rev.com/2020/02/07/les-bureaucraties-syndicales-continuent-a-se-foutre-de-nous/

« Les travailleurs/ses ont besoin d’un véritable plan d’action pour obtenir le retrait pour se lancer massivement dans la bataille »

On en est plus là, il n’y aura pas de « plan de bataille » à court terme, parce que aucune force unifiée communiste, n’aura le temps et la force de le proposer aux travailleurs, et de marginaliser une bureaucratie ouvrière traître, elle organisée et unie, nous ayant menée à la défaite.

La défaite du prolétariat est consommée, rien n’y personne ne va empêcher la loi sur les retraites d’être votée.

La lutte des classes ne souffrent aucune interruption.

La bourgeoisie prend la confiance derrière Macron, elle va redoubler d’exigence et pousser le gouvernement à poursuivre les attaques contre nous avec une rapidité et une force redoublée.

Il faut anticiper cette déferlante anti-ouvrière qui arrive.

La seule leçon à tirer des événements, c’est que explosés en mille morceaux et indisciplinés, les communistes ne pèsent d’aucun poids dans la lutte des classes.

Nous nous contentons de commenter, c’est bien mais c’est insuffisant.

Sous le vocable  » bureaucratie » se cache les volontés politiques du populisme, de la social démocratie, du stalinisme et de l’anarchie de protéger la démocratie à la sauce Macron et Mélenchon, le capitalisme français et l’Europe libérale.

Ce sont les directions de ces partis politiques qui contrôlent les directions syndicales CGT FO et FSU ( NPA pour Solidaires ).

Pour vaincre ces appareils anti-ouvrier réunis dans une intersyndicale et une énième gauche cauchemardesque type front populaire ( PS PCF LO NPA , FI sans rivage à droite ) , il nous faut construire vite notre propre force ouvrière et communiste, unifiée en un comité de liaison.

Il y a onze forces qui comptent et qui potentiellement peuvent être les matériaux pour la construction d’un comité de liaison communiste révolutionnaire, pouvant devenir l’embryon d’un petit parti communiste à influence de masse.

Une organisation pouvant vite peser sur le cours de la lutte des classes en France.

Le syndicat  » rassemblement syndical  » dans les dépôts de bus Nord de la RATP.

le groupe  » la base  » au métro.

Les frondeurs CGT .

le groupe  » argument pour la lutte sociale » ( APLS ) :

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/comment-page-1/#comment-1052

La tendance ARC du NPA :

https://alt-rev.com/

le groupe marxiste internationaliste ( GMI ) :

https://groupemarxiste.info/

Le groupe combattre pour le socialisme ( CPS ).

http://socialisme.free.fr/

Le groupe L’insurgé :

https://insurge.fr/tracts/tacts-2020/combattre-pour-le-retrait-de-la-reforme-macron-ou-dialoguer-avec-ce,720.html

Le groupe La Commune

https://aplutsoc.org/2020/01/26/complements-a-leditorial-du-26-janvier-2020/

Courant communiste international :

https://fr.internationalism.org/content/10061/face-aux-attaques-du-gouvernement-il-faut-prendre-nous-memes-nos-luttes-main-tract

Enfin le parti ouvrier indépendant démocratique ( POID ).

https://latribunedestravailleurs.fr/2020/02/05/ne-pas-se-tromper-de-champ-de-bataille/

Ou ces forces se parlent rapidement et arrivent à travailler ensemble, unie et disciplinées sur la base d’un plan de bataille, organisées par une direction collégiale élue, mandatée, révocable, mais assumant la responsabilité d’être une vraie direction ouvrière communiste nous coordonnant et nous disciplinant, vent debout contre la direction ouvrière actuelle, celle des partis traîtres à la classe ouvrière et au communisme.

Ou je ne donne pas chère de notre peau de communistes.

Les chiens révolutionnaires ouvriers qui se battent entre eux, doivent s’unir contre le loup Mélenchon et ses affidés bureaucrates ouvriers, corrompus idéologiquement et matériellement.

Philippe Rideau.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS