Qu'est ce que la démocratie ?

Le dénominateur commun de tous ces soit disant porte-paroles des gilets jaunes, c’est qu’ils n’ont aucun respect pour le mouvement de contestation pris dans son ensemble, ils l’affaiblissent et le mènent à sa perte.

Qu’est ce que la démocratie ?

C’est la dénonciation sans appel de la manipulation et de l’individualisme !

Que voyons-nous et qu’entendons-nous ce matin dans les médias ? L’individualisme érigé en principe absolu. La manipulation comme seule réponse de la part d’un pouvoir libéral, arc bouté en défense de ses privilèges.

Comme il est facile au président de la république, au sommet de l’Etat bourgeois, chef d’une bourgeoisie organisée et en ordre de bataille, élu comme il dit, de faire l’intéressant, de faire le beau, de faire la claque, devant un pauvre bougre gilet jaune, qui lui symboliquement, montre un mouvement ouvrier des gilets jaunes explosé, atomisé, dans sa nudité laide, dans son impuissance !

Quelle est la force de notre mouvement ? Il vient des profondeurs de notre classe sociale. En soi il est révolutionnaire , parce qu’il met en avant les revendications collectives de justice sociale et de justice fiscale, pour le bénéfice de tous. Sont ce une multitude d’initiatives individuelles qui ont le droit de porter ces revendications collectives ?

Non, c’est à un collectif de porter les espoirs collectifs, certainement pas à des petit individualistes comme pour l’instant il pullulent !

Tantôt l’un au nom de l’action pour l’action en appelle à une nuit jaune ; telle autre à constituer des listes électorales ; d’autres des chaîne humaines ; d’autres encore demain iront se déchirer sur la place publique sur les nuances du jaune de nos gilets.

Le dénominateur commun de tous ces soit disant porte-paroles, c’est qu’ils n’ont aucun respect pour le mouvement de contestation pris dans son ensemble, ils l’affaiblissent et le mènent à sa perte.

Individualistes et absolument pas démocrates sont-ils , à n’avoir jamais cherché depuis deux mois, à structurer le mouvement des gilets jaunes, comme des camarades gilets jaunes démocrates, à Commercy le font.

La marche à suivre est de permettre la pleine réussite du week end de démocratie ouvrière, qui va avoir lieu à Commercy, dans le cadre d’une Assemblée des Assemblées des gilets jaunes.

Là, chaque gilets jaunes pourra avoir ses délégués, qui en toute démocratie, pourront essayer de convaincre l’ensemble des délégués des gilets jaunes, du bien fondé de leurs manière de voir, de la nuance de jaune qu’ils veulent imprimer sur le gilet de notre mouvement ouvrier révolutionnaire, ne pouvant être respecté et victorieux, qu’à partir du moment où le collectif va prendre le pas sur l’individualisme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.