ERIC MONSINJON
Historien de l'art libre, critique d'art, professeur d'histoire des arts.
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 oct. 2021

Les deux youtubeurs de « On Fera Sans », stars montantes du détournement

Depuis quelques mois, le duo formé par Tristan Cottin et Alexandre Servage fait le buzz sur les réseaux sociaux en distillant des vidéos plus loufoques les unes que les autres. Un humour non dénué d'ironie sur notre monde de surconsommation et d'américanisation naïve.

ERIC MONSINJON
Historien de l'art libre, critique d'art, professeur d'histoire des arts.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le duo "On Fera Sans". A gauche, Alexandre Servage, à droite, Tristan Cottin. © On Fera Sans

Vous connaissez déjà Cyprien, Norman et Squeezie, youtubeurs stars qui comptent le plus grand nombre d'abonnés dans l'Hexagone. Dorénavant, il faudra compter sur "On Fera Sans", un tandem de jeunes comédiens un peu fou, Tristan Cottin, 29 ans, et Alexandre Servage, 28 ans.

A la différence des youtubeurs très souvent nombrilistes, le duo "On Fera Sans" propose autre chose. Ils créent un nouveau genre de détournement à partir d'extraits de blockbusters américains, dont ils réinventent les dialogues. Ils font aussi des imitations de voix délirantes et des doublages en version française.

Les Nouveaux Détournements – Brad Pitt et le Père…, "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. © On Fera Sans. 2021.

UN DUO DE POTES

Tristan et Alexandre se rencontrent, en 2013, lors de leurs études de théâtre à l'ENSATT de Lyon. Commence alors une amitié créative. Ils se lancent dans la réalisation de vidéos bricolées avec leurs téléphones mobiles. Des sketchs improvisés, à toute vitesse, portés par une énergie inouïe. Dans la rue, ils observent les passants et imaginent leurs discussions. Délire de potes. 

En 2019, nos "ados hyperactifs" écrivent un spectacle déjanté qui a pour titre "On Fera Sans". Ils font tout avec peu de moyens. D'ailleurs, c'est le lot du spectacle vivant en général. Combien de fois ont-ils entendu dire ou dit eux-mêmes : "on fera sans costume, sans décor, sans argent". C'est donc tout naturellement qu'ils baptisent leur duo "On Fera Sans". 

POWER SKATE, "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. Feat. Tony Hawk © On Fera Sans. 2021.

ACTEURS MULTIFACETTES

Adeptes de l'humour potache, ils n'en sont pas moins de remarquables comédiens. Tristan s'est forgé une solide formation classique. Après l'ENSATT, il devient académicien pendant une année à la Comédie-Française, joue dans de nombreuses pièces d'auteurs contemporains et se lance dans l'écriture de spectacles. Actuellement, il collabore à la création de La Peste 4.0, une pièce qu'il coécrit avec ses anciens collègues de promo de la Comédie-Française, Ji Su Jeong (remarquée dans l'excellente série OVNI(s) de Canal+) et Pierre Ostoya Magnin. Ils sont tous les trois fondateurs de la compagnie Kraft Théâtre. 

Alexandre, lui aussi, est passé par une formation classique. Passionné de théâtre contemporain, il joue de nombreux textes d'auteurs actuels - Falk Richter, Enzo Cormann, Joël Pommerat. Son inclinaison naturelle le pousse à se diriger vers des rôles dramatiques et des personnages torturés. Jouer un monstre l'enchante. Mais c'est aussi avec le doublage qu'il gagne sa vie. Il réalise des parodies pour des collectivités ou des villes qui font appel à lui après avoir vu ses vidéos sur les réseaux sociaux.

Sport et Confinement #3 (si je vous avais dit que cet homme existait, vous ne m'auriez pas cru), "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. © On Fera Sans, 2020.

Rapidement, le détournement se retrouve au coeur des recherches créatives du duo. Bien sûr, on pense au Grand Détournement, à Mozinor et aux précurseurs plus anciens comme les situationnistes Guy Debord et René Viénet. Quand on leur pose la question des références, ils évoquent d'autres sources : les Monty Python, les Inconnus et les films du comique Américain Leslie Nielsen. 

DETOURNEMENT ET PARODIE

Chez Tristan et Alexandre, le détournement met en exergue les dérives de notre monde actuel : l'ego-trip de l'époque, l'obsession de la notoriété, le goût du spectaculaire, la surconsommation de culture américaine et la précarité sociale.

La récente vidéo Formation YouTuber montre Colin Farrell, un père agressif, qui veut interrompre les brillantes études de son fils pour qu'il devienne un youtubeur. Les excès et les délires parentaux passionnent nos deux compères. La vidéo Brad Pitt et le Père enfonce le clou avec un délire verbal autour du mot "Père". Peut-on y déceler un humour quelque peu oedipien ?

Les Nouveaux Détournements – Formation YouTuber, "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. © On Fera Sans. 2021.

DOUBLAGES, IMITATIONS ET VOIX VIRILES

Ils réalisent aussi des doublages de films américains en version française (VF). Alors que la VF est souvent décriée par les amateurs de cinéma, notre duo a gardé la nostalgie des vieilles cassettes VHS de leurs films américains préférés qui ont bercé leur adolescence. Ils aiment leur esthétique surannée, la grandiloquence des voix des bandes-annonces et leur manière si particulière de surjouer les dialogues.

Ils aiment aussi parodier le cinéma et les séries d'aujourd'hui. Et là, encore, ils s'en donnent à coeur joie pour en dégager tous les tics et les stéréotypes. Par exemple, ils reproduisent la tendance des acteurs américains à parler avec une voix de "Viking", exagérément grave, comme pour affirmer une hyper-virilité dans un monde où la masculinité tend à vaciller.

FLANBINI – VINCENT CASSEL, "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. © On Fera Sans. 2021.

La voix de "Surmâle" excessivement caverneuse d'un John Snow, héros de Games of Thrones, est assez savoureuse dans Imitations Volume I. D'une certaine manière, ils captent ce stéréotype de la virilité qui passe aussi par la voix.

Dans le duo, c'est Alexandre qui se colle aux imitations. Il est capable d'imiter Brad Pitt aussi bien que Morgan Freeman, Leonardo Di Caprio que Robert de Niro, et même notre Président, Emmanuel Macron. Pour les acteurs américains, il donne à entendre leurs voix françaises avec une légère caricature. Il introduit ainsi un décalage qui déclenche le rire, grâce au lyrisme du ton et du timbre. Côté français, Alexandre imite à la perfection la voix de Vincent Cassel, notamment dans la vidéo Flanbini, une parodie d'un format bien connu. Le formatage du dispositif rend ici l'interview impossible.

OCEAN'S 14 (Feat Josh), "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. © On Fera Sans. 2021.

DEBILES FRAGILES

Leurs vidéos courtes, quelques minutes, voire quelques secondes, captent le vif d'une situation. Sans temps mort, elles sont parfaitement adaptées aux formats de YouTube, d'Instagram et de TikTok. La vidéo Ocean's 14 (Feat. Josh) en offre un bel exemple. Le personnage récurent de Josh, un débile mégalomane créé et incarné par Tristan pendant le confinement de mars 2020, se retrouve en compagnie de Brad Pitt et George Clooney. La vidéo va à toute vitesse, si bien que le rythme du montage participe de l'effet comique.

Finalement, leurs vidéos d'apparence légère se révèlent des critiques satiriques d'un monde encore fortement dominé par la culture visuelle américaine, celle de la publicité, du cinéma et des séries. La vidéo Power Skate met en scène un skateur Américain, survolté et abruti, qui défit Tony Hawk, l'ex-star de la discipline.

Imitations Volume 1, "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. © On Fera Sans, 2021.

Derrière cette parodie, on décèle les travers d'une époque qui a la mauvaise manie de souvent mettre la bêtise sur un piédestal. Mais le message n'est jamais donneur de leçon. Surtout pas ! D'ailleurs les personnages, aussi stupides soient-ils, sont croqués avec une grande tendresse. Leur bêtise se manifeste par un aplomb qui n'est là que pour dissimuler leur extrême fragilité. Tous ces êtres narcissiques se fabriquent une armure sociale pour tenter de faire oublier leur faiblesse.

VIDEO INEDITE

Les Nouveaux Détournements – GOOD VADOR, "On Fera Sans". Tristan Cottin et Alexandre Servage. VIDEO INEDITE POUR L'ANTI-ESTHETIQUE. © On Fera Sans. 2021.

En exclusivité pour L'Anti-Esthétique, "On Fera Sans" nous offre une vidéo inédite Good Vador qui présente un Dark Vador étonnamment bienveillant. Les vidéos du duo "On Fera Sans" déploient un univers barré qui passe notre monde au Vitriol. Le résultat est souvent hilarant et décalé. Bref efficace. Désormais, on ne fera pas sans eux, on fera avec.

Par Eric Monsinjon
 

Tristan Cottin et Alexandre Servage en 8 dates :

2013 Rencontre de Tristan et Alexandre à Lyon lors d’un stage à L’ENSATT.
2014 Réalisation de leurs premiers sketchs bricolés avec des téléphones mobiles.
2016 Tristan devient académicien à la Comédie-Française.
2017 Alexandre devient permanent au Théâtre de la Tête Noire de Saran (Loiret).
2019 Création du spectacle « On Fera Sans ». Début du duo "On Fera Sans".
2020 Lancement de leur chaîne YouTube « On Fera Sans ».
2021 Dépassent les 14 000 abonnés sur Instagram et 20 000 sur TikTok.
2023 Projet de réalisation d'un long métrage. 

Pour découvrir la chaîne YouTube "On Fera Sans".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan
Journal — Santé
Vaccination à marche forcée : antidote sanitaire, toxicité démocratique
Certains récalcitrants au vaccin, actifs ou passifs, minorent son utilité sanitaire. Mais les partisans de l’injection sous pression négligent ses conséquences démocratiques, alors que la nouvelle vague touche des populations inégalement protégées.  
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze