La Suisse de Pain et Chocolat

"Pain et chocolat" - Nino Manfredi © Jean
"Pain et chocolat" - Nino Manfredi © Jean

Au-delà de la querelle des minarets, la Suisse est aussi le cadre d’un des plus beaux films réalisé sur l’immigration. Sorti en 1972, Pain et Chocolat décrit l’exil d’un immigré italien dans un pays qu’il imaginait la terre promise. Ce qui constitue la vraie originalité du film, c'est ce ton, celui de la comédie dramatique. Il permet à Franco Brusati d’éviter les écueils du misérabilisme. Pas de ressentiments, pas de colères même, mais une farouche envie de montrer l’éventail des sentiments d’un migrant porté par la nécessité de survivre dans un monde qui n’est pas le sien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.