Etienne TROUVERS
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 oct. 2020

SIDÉRATIONS VISUELLES

Le TINTORET, suite... 3 /5 épisodes. Une expérience avec... – Le lavement des pieds – Description approfondie, minutieuse et vision en passe-partout numérique d’un dessin du maître – en guise de première réponse esthétique

Etienne TROUVERS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RETOUR au  BILLET PRÉCÉDENT :   https://blogs.mediapart.fr/etienne-trouvers/blog/071020/siderations-visuelles

Episode 3 :

ig.5 -Entrée centrale par un tissu et des jambes inégales, détails resserrés © E.T. /SAIF 2020

5-  C’est toute une tessiture d’accroches au trait sur papier; traits des plus fins, aiguisés et maigres jusqu’aux effleurements doux, gras ou floutés qui paraissent à l’œuvre pour articuler le regard. Il y a le fantomatique du vu ou du ressenti et l’allusion analogique, par exemple d’une sorte d'arc (l’inverse des virgules du peloton adipeux de la rotule) dessinant le vaste externe de la jambe pour dévoiler les muscles du jumeau interne, le solaire, le fléchisseur commun des orteils. Donc, des effilements du non-finito et d’ondulations cursives... jusqu’au jambier antérieur, terminé en pointe.

fig.6 -Ensemble du dessin pour apprécier la couleur du dessin © E.T. /SAIF 2020

6- A la suite de telles observations détaillées, doit-on conclure que le Tintoret ne serait épris que de représentations d’anatomie ? Voire d'expressions du mouvement dans l’espace ?  Disons plutôt qu’il s’agit de description métaphysique. Car nous pouvons percevoir qu’il joue de ce qui est : au-dessus /au-dessous,  devant /derrière,  existe /s’absente,  s'affirme /se suggère, etc.  A cette époque d’accomplissement de la Renaissance, c’est un métier qui pense les êtres et les choses non pas en délimitation de surface mais en profondeur. Certes, « pour jeter sur le papier un personnage, il usait d’une écriture elliptique et nerveuse, faite de courbes brusques qui indiquent avec sûreté l’essentiel d’une forme » [sic], mais observons aussi qu’il crée et fonde cette pensée avec un jeu plastique, celui de proportions expressives. En metteur-en-scène parfait, à chaque coup c'est non seulement de petites formes, mais aussi d’immenses compositions, quelle que soit l’échelle de l’exécution. « Il est sans doute le plus grand décorateur  […] C’est par la mise en scène surtout que le Tintoret fut possédé » (André Malraux). Car le Tintoret a la facilité d'opérer des choix, par exemple :  l'allongement fulgurant d’un bras, ou le raccourci crédible d’une jambe, d’un corps, d’une tête.  Et pourtant rien ne paraît être arbitraire, comme chez les artistes de notre modernité.

– Pourquoi ?

Prenons l’exemple de Paul Cézanne. Le maître d’Aix travaille…

 à suivre,  le 12 oct. 2020 :  https://blogs.mediapart.fr/etienne-trouvers/blog/121020/siderations-visuelles

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère des Guadeloupéens
Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que pour des problèmes bien plus larges. Eau, chlordécone, vie chère, mépris de la métropole... autant de sujets que la visite express du ministre des outre-mer a exacerbés.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
L’émancipation de la Guadeloupe, toujours questionnée, loin d’être adoptée
Alors qu’une crise sociale secoue l’île antillaise, le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu, a lâché le mot : « autonomie ». Une question statutaire qui parcourt la population depuis des années et cristallise son identité, mais qui peine à aboutir.
par Amandine Ascensio
Journal — France
Didier Raoult éreinté par son propre maître à penser
Didier Raoult défend un traitement inefficace et dangereux contre la tuberculose prescrit sans autorisation au sein de son institut, depuis au moins 2017. Le professeur Jacques Grosset, qu’il considère comme son « maître et numéro un mondial du traitement de la tuberculose », désapprouve lui-même ce traitement qui va « à l’encontre de l’éthique et de la morale médicale ». Interviewé par Mediapart, Jacques Grosset estime qu’il est « intolérable de traiter ainsi des patients ».
par Pascale Pascariello
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Effacement et impunité des violences de genre
Notre société se présente volontiers comme égalitariste. Une conviction qui se fonde sur l’idée que toutes les discriminations sexistes sont désormais reconnues et combattues à leur juste mesure. Cette posture d’autosatisfaction que l’on discerne dans certains discours politiques traduit toutefois un manque de compréhension du phénomène des violences de genre et participe d’un double processus d’effacement et d’impunité.
par CETRI Asbl
Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/12)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85