Etienne TROUVERS
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 oct. 2020

SIDÉRATIONS VISUELLES

Le TINTORET, suite... 4 /5 épisodes. Une expérience avec... – Le lavement des pieds – Après description approfondie et vision globale d’un dessin du maître, réflexions sur l’imprimatura en art ancien et moderne, en guise de première réponse esthétique sur la notion de climat en peinture

Etienne TROUVERS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RETOUR au  BILLET PRÉCÉDENT :  https://blogs.mediapart.fr/etienne-trouvers/blog/091020/siderations-visuelles

Episode 4 :

Prenons l’exemple de Paul Cézanne. Le maître d’Aix travaille dessin ou peinture sur toile et papier blanc neutre ; tout au plus, un apprêt ivoire ou perle fonde l’origine et anticipe la clarté de l’oeuvre. Alors que le support (ou subjectile) des anciens maîtres de la Peinture est quasiment toujours de tonalité sourde, car imprégné d'une imprimatura. Les couleurs utilisées lors de l’impression de la teinte sont : divers ocres ou gris bleu, mais aussi des rouges ou des bruns (par exemple terre d’ombre naturelle ou brûlée). C’est aussi le principe terre  pour une appartenance naturelle des tons nécessaires aux demi-teintes et colorants ;  base pour le jeu des valeurs et clartés.

La demi-teinte légère de la couleur de ce dessin paraît... richesse aérienne et climat de mystères ;  c’est une formule de gris colorés (entre le chaud et le froid) qui unifie et permet la diversification des éléments du dessin. Si l’on considère ici la teinte moyenne et l’aspect artificiel et neutre du passe-partout-numérique (en périphérie de ce dessin), on comprend peut-être mieux l’importance de papiers plus ou moins colorés, ou non-blanchis, pour l’art des anciens. En l’occurrence, de fines modulations faisant varier la granulométrie du rendu de la lumière — sur le subjectile papier — apportent des gradations colorées aux nuances des traits du Peintre.

avec les fig.2 :  -Nous avons pu observer que l’inventivité des grandes directions de la position du personnage (scindée pour la démonstration) est une longue traverse oblique qui suggère le doute et les retournements de l’humain… Mais aussi que l’organisation ressentie de la forme dépend d'un bain global aérien.

avec les fig.3 :  -Que par une économie de traits nommant une morphologie, il y a des appuis, des accents… C'est le dessin d’une harmonie signifiante et même, bien plus. A cet effet de la représentation, il n’y a pas forcément une nécessité d'un clair-obscur pictural si les demi-teintes du papier confèrent l’idée de l’existence.

avec les fig.4 :  -Nous sommes allés aux interrogations du représenté... avec lequel, par empathie, nous nous identifions jusqu’à un-tout-au-monde non-figuratif ;  petite ‘marge'(1) qu’il suffirait d’agrandir et d’augmenter encore et encore pour y voir un univers abstrait, mais en bien plus intéressant… Car, là aussi, on peut ressentir humainement l'existence de l’air en dessin !

avec les fig.5 :  -Que cette formule de drapé mouillé aérien soit en lien culturel avec l'Antique… C’est peut-être un des éléments qui nous touchent. Et le Tintoret devait convaincre aussi par l’expression inscrite d'un souffle d’air présent en la matière. En fait, c’est l’incarnation par l’intelligence de la main de visions intérieures rencontrées aussi, naturellement, chez les peintres calligraphes orientaux (cf. introduction préalable).

Pas à pas, nous avons vu par cet exemple caractéristique et ancien l’importance de…

1. Cf. commentaire & billet « Une esthétique du grossissement » par El Discreto :  https://blogs.mediapart.fr/el-discreto/blog/190820/une-esthetique-du-grossissement/commentaires

à suivre,  le 14 oct. 2020 :  https://blogs.mediapart.fr/etienne-trouvers/blog/141020/siderations-visuelles-0

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
A Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours »
Le militant hongkongais Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan