Bérurier Noir 2015 : Mourir à Paris - L'hommage des punks révoltés

Deux jours après les tueries parisiennes qui m'ont émue, qui ont ému l'ensemble du pays, du monde et qui ont meurtries des centaines de familles, l'heure est au recueillement, mais également à la résistance contre cet oppresseur invisible, cannibale qui ne doit pas nous faire fermer les portes, fermer nos âmes, tuer notre Humanité.

Dans cet instant dramatique, les punks du groupe Bérurier Noir ont décidé de marquer un retour avec un texte écrit à la suite des attentats contre Charlie Hebdo. Mourir à Paris rend hommage aux victimes tombées au Bataclan, mais plus largement lors des guerres...sales.

Mourir à Paris - enregistrée en janvier 2015 et mise en ligne ce weekend

Enregistré en janvier à la suite des attentats de Charlie Hebdo, les célèbrent punks des Béruriers Noir ont finalement mis en ligne leur chanson en hommage aux victimes de l'attentat de ce weekend, comme pour nous dire que la lutte continue, qu'on ne s'arrêtera jamais de vivre, de vivre contre les immondices de quelques hommes barbares, que l'Amour, le Bonheur et la Joie règneront un jour en maître sur la planète.

Avec des textes poignants autant que synthétique, reconnaissables entre mille des Béruriers Noirs, le souvenir glaçant de la soirée de vendredi où, impuissant de l'autre côté du pays, je suivais avec horreur et effroi les moindres informations qui circulaient. Cette chanson est un hommage, un cri, un hurlement et ne fera pas avancer le débat ni reculer Daech, mais elle servira à des générations Bérus de se relever, de croire en l'Humanité et en la Solidarité.

Au-delà de l'hommage fait aux victimes (décédées ou blessées) de vendredi soir, c'est un cri d'alarme contre l'ensemble des guerres qui jonchent la planète...Qu'elle soit annoncée en France, en Irak ou en Syrie, elles sont sales, toutes sales...

- Écouter la chanson mourir à Paris des Bérurier Noir sur YouTube ici

 les béruriers noirs et leur chanson Mourir à Paris

Se lever, et se rappeler que les régionales approchent, avec le spectre du FN

Dans un mois, le peuple français sera une nouvelle fois appelé aux urnes pour les Régionales 2015. Si, sur le papier, cette élection devait encore voir l'abstention remporter la partie, c'est surtout les votes frontistes et extrêmes qui pourraient avoir la part belle. 

Ces événements renforcent toujours plus le sentiment anti-islam, anti-migrants alors là même que le profil des victimes révélées par Libération montre que le coeur même de la multiculture française a été touché, sans discernement, sans cohérence, juste amenée par la violence et la haine d'âmes perdues. Néanmoins, si je suis aujourd'hui capable d'un tel discernement, beaucoup ne l'auront pas et le radicalisme anti-islam, anti-autre va déferler de nouveau sur la France...

Vendredi, au Bataclan, c'est la jeunesse parisienne et française qui a été touchée. Cette jeunesse même qui chantait avec les Béruriers Noir un "Porcherie" dans une autre salle mythique de la capitale, l'Oympia. 

N'oublions pas, résistons : https://www.youtube.com/watch?v=ce1RseAVOog

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.