Fatiha Briki, médecin, passe sa sixième nuit dans un commissariat en Algérie.

Le Comité National pour la Libération des détenus en Algérie, né dès la naissance du Hirak, informe quotidiennement l’opinion publique nationale et internationale. Soucieux des familles de prisonniers politiques en Algérie, l’équipe entière de ce comité accomplit un travail remarquable.

 

fatiha-briki
Il y a sept heures, le comité annonce que Fatiha Briki, médecin, est depuis six jours, dans un commissariat.

 

D’autres figures des droits humains ont été interpellées, dont celle de Elhadi Lassouli.

 

ela-oui

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.