Le « Maitron » des Communard·es

Responsable d’édition aux Éditions de l’Atelier, Julien Lucchini y coordonne le travail éditorial du Maitron. Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier continue son travail d’enrichissement avec de nouvelles notices, tant sous la forme papier que par la mise à disposition en ligne de l’ensemble des notices biographiques1.

FAISONS VIVRE LA COMMUNE: Que préparez-vous pour 2021 et les 150 ans ?

JULIEN LUCCHINI: Nous mettons la dernière main à un volume papier sur la Commune, dans une perspective de sortie de la logique des dictionnaires chronologiques et alphabétiques qui ne sont pas toujours grand public. Proposer des regroupements thématiques et événementiels, bien entendu, mais aussi, comme avec notre nouvelle collection « Celles et ceux », encourager des auteurs à mobiliser dans le Maitron les sujets qui les intéressent. Le premier volume sorti concerne le sport ouvrieret le second traite des stations de métro en réponse au Métronome de Lorant Deutsch, c’est en quelque sorte le « Maitronome ». L’histoire sociale plutôt que le roman national.

FVLC: Comment va se présenter ce Maitron des communards ?

J. L.: Il sera intitulé La Commune de Paris 1871, l’événement, les acteurs, les lieux. C’est un volume du Maitron qui sortira de l’ordinaire, par rapport à ce que nous avons l’habitude de faire. La version papier développera les biographies de 450 communard·e·s, enrichies des biographies déjà présentes sur le site en ligne. À ces biographies s’ajouteront trois types de notices thématiques – une centaine au total. Des notices sur les lieux de la Commune, d’autres sur des points historiques divers et enfin des notices que nous avons intitulées « Questions en débat » où l’on interrogera l’historiographie de la Commune, les questions controversées comme le nombre de communard·e·s, le bilan de la répression ou encore le rôle des « conciliateurs ». Ces 110 notices viendront rythmer la lecture.

Les notices des communard·e·s ont toutes été revues en sachant que Jean Maitron, dans les volumes qui concernaient la période 1864-1871, avait recensé la quasi-totalité des communard·e·s, mais les biographies étaient parfois lacunaires, certaines sur deux ou trois lignes seulement, en raison d’un accès aux archives plus difficile qu’aujourd’hui.

C’est une équipe d’une trentaine d’auteurs qui a été mobilisée, parmi les meilleurs spécialistes de la Commune. Laure Godineau, Maxime Jourdan, Jean-Louis Robert, Quentin Deluermoz, entre autres. Michel Cordillot, le maître d’œuvre de cette édition, parle d’un livre de                « vulgarisation érudite », une sorte d’encyclopédie de ce qu’il est possible, aujourd’hui, de savoir sur la Commune.

FVLC : Il y aura des illustrations ?

J. L. : Il s’agit d’un très gros volume de près de 1.600 pages qui sera richement illustré par environ 600 illustrations. Il sera imprimé sur papier fin en quadrichromie. Le CNL soutient cette parution. Quoi qu’il en soit, le prix de vente sera volontairement accessible, en dépit de l’ampleur de cet ouvrage.

Michel Cordillot a rédigé une introduction pour rappeler son long compagnonnage de près de trente ans avec le Maitron. Ce volume s’inscrit dans le sillon tracé par Jean Maitron sur l’histoire sociale et ouvrière et il en revendique la filiation.

La sortie du livre est prévue pour les premiers jours de janvier 2021.
Il faut également préciser qu’un index des rues de Paris sera inclus dans le livre. L’une des richesses du dictionnaire est constituée par une base de données à laquelle Michel Cordillot a eu accès. Elle a été réalisée par un passionné de la Commune qui a travaillé dessus pendant trente ans et qui a recensé, pour toutes les rues de Paris, les domiciles des communard·e·s, les emplacements des barricades, les sièges des clubs, ceux des journaux et tout un ensemble d’événements parfois très anecdotiques. Tous ces éléments ont pu également servir à la rédaction des différentes biographies.

De même, et toujours grâce à cette base de données, l’idée est de faire participer et de mobiliser les libraires indépendantes de Paris en fonction des événements liés à la rue et au quartier où ils sont implantés. Du matériel à distribuer à leurs clients, des lectures de biographies, etc. n

1. https://maitron.fr, en accès libre.

couv-maitron-des-communards

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.