Les femmes actrices de l'histoire à l'époque de la Commune

L'association Réussir l'Egalité Femmes-Hommes (REFH) propose aux lycées de la région parisienne d'accompagner les enseignant·e·s de plusieurs disciplines pour faire sortir de l'ombre les femmes de cette époque et leurs actions.

Pour le 150e anniversaire de la Commune de Paris, l'association REFH propose un projet aux professeur·e·s d’histoire-géographie, de lettres, d’histoire des arts, d’arts plastiques, de musique et aux professeur·e·s en documentation (CDI) la possibilité de faire sortir de l’ombre les femmes de cette époque et leurs actions, à travers trois interventions concernant la place des femmes durant la période 1848-1881 et plus particulièrement durant la Commune. Présentation des interventions et de leur contenus.

DES FEMMES ACTRICES DE L’HISTOIRE EN FRANCE (1848-1881)

Évocation de la situation des femmes dans la société française depuis le Code civil (1804), la situation de l’éducation des filles autour de 1830, les revendications d’émancipation autour de 1848, la situation du travail des ouvrières sous le second Empire, les engagements des femmes pendant la Commune, la répression, les nouveaux mouvements en faveur de l’accès aux droits civiques. Esquisses de quelques portraits de femmes, illustrant les contrastes sociaux: Flora Tristan, George Sand, Eugénie Niboyet, Marie Pape-Carpantier, Élisa Lemonnier, Paule Mink, André Léo, Séverine...

PORTRAITS DE FEMMES ENGAGÉES (1848-1879) ET CRÉATION D’AFFICHES PAR LES ÉLÈVES

À partir de quelques tableaux et photos de l’époque (proposés par REFH et selon les choix des professeur·e·s) et de l’analyse du contexte, les élèves créent des affiches de portraits de femmes engagées (1848-1881).

Femmes connues ou méconnues: George Sand, Eugénie Niboyet, Jeanne Deroin, Julie Daubié, Louise Michel, Élisabeth Dmitrieff, Nathalie Lemel, Paule Mink, Flora Tristan, Maria Deraismes, Suzanne Voilquin, Anna Jaclard, Hubertine Auclert. Possibilité d’exposer les affiches au CDI de l’établissement et/ou de les numériser et d’organiser une exposition virtuelle sur le site de REFH, accessible à tou·te·s les participant·e·s.

La création d’affiches par les élèves suscite leur curiosité sur cette époque de l’histoire de France et sur le statut social des femmes dans la vie de la nation. Cela permet des activités transversales avec plusieurs disciplines enseignées au lycée: recherche de documents

iconographiques (tableaux, gravures, photos) et de textes avec l’aide des professeur·e·s. Possibilité de créer individuellement des affiches ou de travailler par petits groupes. Restitution de l’atmosphère des quartiers parisiens et des métiers de l’époque.

Les élèves peuvent aussi visionner un des films sur l’histoire de la Commune, par exemple le documentaire de Robert Ménégoz, 1951

PORTRAITS DE QUELQUES FEMMES DE LA COMMUNE

André Léo, Élisabeth Dmitrieff, Paule Mink, Nathalie Lemel, Louise Michel. Elles agirent avec les insurgés. Chacune de ces femmes traça son propre chemin vers l’égalité des sexes et en vue de la justice sociale. Nous prendrons appui sur les textes qu’elles rédigèrent. Possibilité pour les professeur·e·s de procéder à une introduction avec le documentaire Les Femmes dans la Commune, par Michèle Gard, 1980.

(Les documents proviennent du musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis).

L’association Réussir l’égalité femmes-hommes,créée en 2013, est reconnue par le ministère de l’Éducation nationale et figure sur le répertoire Éduscol. Elle intervient gratuitement dans les collèges, les lycées et aussi à la demande des universités à Paris et en Île-de-France. Consulter notre site www.reussirlegalitefh.fr Nous disposons aussi d’un volet d’interventions sur divers aspects de l’histoire des femmes dans la société à travers les siècles, afin de les sortir de l’invisibilité qui les frappe.

Contact:

reussir.egalitefh@orange.fr

À l’attention de Catherine Chadefaud et Nicole Fouché, historiennes.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.