Fath Allah Meziane
Ingénieur social. Cadre associatif en France et acteur bénévole du développement touristique et culturel de l'Oriental marocain
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 juil. 2021

Fath Allah Meziane
Ingénieur social. Cadre associatif en France et acteur bénévole du développement touristique et culturel de l'Oriental marocain
Abonné·e de Mediapart

L'imbécile heureux et l'étoile jaune

Sont-ils des négationnistes ? Je ne le crois pas. Je les appellerai les imbéciles heureux de la contestation. Mais l'imbécile heureux qui arbore une étoile jaune pour protester contre la vaccination ne sait pas que pendant qu'il partage sur Facebook la dernière révélation sur les effets nocifs de vaccin de Pfizer, le parlement vient de voter l'arsenal de lois le plus discriminant envers une communauté religieuse depuis la loi sur le statut des juifs du régime de Vichy.

Fath Allah Meziane
Ingénieur social. Cadre associatif en France et acteur bénévole du développement touristique et culturel de l'Oriental marocain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hélène Lender est née le 24 juillet 1930 à Pontoise. Elle était juive. Toute petite, elle a du porter l'étoile jaune imposée par l'occupant nazi et ses collaborateurs en France.

En aout 1942, elle est déportée vers Auschwitz et aussitôt sélectionnée pour périr dans les chambres à gaz. Elle venait tout juste d'avoir 12 ans.

En ce jour d'anniversaire d'Hélène LENDER, des milliers de français s'apprêtent à descendre  dans les rues pour protester contre le passe sanitaire et l'obligation de vaccination imposée par le gouvernement.

Combien parmi-eux aujourd'hui,  arboreront, encore des étoiles jaunes ?

Faire le parallèle entre le nazisme et l'autoritarisme d'un président qui veut imposer la vaccination à tous est évidemment choquant.

Ces gens là qui arborent fièrement leurs étoiles jaunes sur leurs tee-shirt sont-ils pour autant des fachos de révisionnistes ?

Je ne le crois pas, en tout cas certainement pas tous.

Je les appellerai les imbéciles heureux de la contestation. Ils crient à la dictature, mais ils n'y ont jamais vécu et ne l'ont jamais connu. Ils sont heureux d'arborer ces étoiles jaunes, fiers de leurs trouvailles. Aucun état d'âme ! La mauvaise conscience, ce n'est jamais pour les imbéciles.

L'imbécile n'a jamais appris l'Histoire ou alors très peu. Il sait seulement que les juifs ont passé un sale moment pendant la seconde guerre mondiale. L'imbécile ne s'en fout pas, mais il sait que ça ne lui arrivera jamais. Jusqu'au jour où il apprend que s'il refuse de se faire vacciner, il n'aura plus le droit d'aller au cinéma, au camping, à la piscine ou au bistrot boire un coup avec les potes. Tout d'un seul coup, l'imbécile s'intéresse à l'Histoire.

Pour la première fois de sa vie, il se sent très proche des juifs. Comme lui, en 1942, les juifs ont été interdits de restaurants, de cafés,  de cinémas, de concerts, de parcs, etc. Alors l'imbécile jubile, lui et les juifs, niveau discrimination, c'est kif-kif !

L'imbécile se découvre soudainement une passion pour l'Histoire. Il découvre l'étoile jaune du juif qu'il se précipite à arborer sur son tee-shirt. Mais sa passion, s'arrête au portail d'Auschwitz. Ce panneau le fascine : Arbeit macht frei ! Les allemands, c'étaient de sacrés déconneurs, mais pour lui ça sera : Le passe sanitaire rend libre !

L'imbécile n'ira pas au delà. Il ne sait rien de ce qui se passe derrière l'entrée du camp, ni les chambres à gaz, ni les fosses communes où on jetait les cadavres de juifs, déportés par centaines de milliers dans ces camps de la mort.

Mais les imbéciles ne meurent jamais. Et contrairement au juif, l'imbécile ne se laisse pas faire. Alors, il va protester contre ce président qui change d'avis toutes les saisons. L'imbécile est heureux d'être avec ses semblables dans la rue. Il ne se laissera pas faire. Etoile jaune sur le torse, il dira tout le mal qu'il pense des décisions de ce pouvoir autoritaire.

L'imbécile heureux s'en fout de l'âge de la retraite. Il n'en a que faire de la réforme du chômage, puisque les imbéciles ne perdent jamais leurs emploi. Il ne sait même pas que pendant qu'il partage sur Facebook la dernière révélation sur les effets nocifs de vaccin de Pfizer, que le parlement vient de voter l'arsenal de lois le plus discriminant envers une communauté religieuse depuis la loi sur le statut des juifs du régime de Vichy. Ca tombe bien, l'imbécile n'est pas musulman, alors il s'en tamponne le coquillard.

Ce soir, les imbéciles heureux rentreront plus heureux que jamais chez eux. Ils regarderont sur BFM les images de leurs défilés. Ils posteront leurs vidéos et leurs photos sur leurs pages Facebook.

L'imbécile est le type le plus envié dans l'espèce humaine. Il est toujours heureux et satisfait de sa personne. L'imbécile ne se soucie jamais des souffrances que ces gestes provoquent chez les autres, ni des dégâts qu'il provoque. Tout ce qu'il veut, c'est de continuer à aller au bistrot comme et quand il en a envie.

Quand tout cela sera terminé. l'imbécile debout et heureux ne pensera qu'à "’à regagner benoîtement ses pénates. Il ne songe qu’à un passé qu’il arrange à son goût, se fabrique un masque de victime et n’aspire plus qu’à retrouver sa vie calme d’avant, sans difficultés ni complications. Il n’a pas un regard pour les larmes, les cadavres, les gravats qu’il laisse derrière lui. Il a tant souffert ! Vite l’épaule de celle qu’il bafoue,
l’indispensable consolatrice, la mère amante, vite le retour aux vieilles et confortables habitudes... le temps de reprendre des  
forces pour un nouvel accès"*.

*François Labbé L'imbécile heureux. Edition l'Harmattan

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Terrorisme
Soudain, en plein cœur d’un service de renseignement, un cri long et rauque
Il y a trois ans survenait la première attaque commise par un membre de la police contre des collègues. Le seul et unique attentat à avoir frappé un service de renseignement. Mediapart a reconstitué cette tuerie à partir des dépositions d’une cinquantaine d’agents.
par Matthieu Suc
Journal
En Russie, sœurs, mères, épouses protestent contre l’envoi des hommes au front
Dans les manifestations contre la mobilisation militaire décrétée par Vladimir Poutine, les femmes sont largement majoritaires. La contestation monte dans les régions peuplées de minorités ethniques.
par Estelle Levresse
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda