fatma.safi@association-atep.org
Présidente de l'Association Tunisienne pour l'Éducation Prénatale
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 nov. 2017

Campagne de financement participatif pour lutter contre les violences obstétricales

"La violence obstétricale constitue une violation grave des droits humains (...) Il s'agit probablement de l'une des formes les plus invisibles et les plus banalisées des violences contre les femmes" Déclaration commune de 5 Observatoires Violence Obstétricale Mars 2016 (OVO France, Chile, Argentine, Espagne et la Colombie)

fatma.safi@association-atep.org
Présidente de l'Association Tunisienne pour l'Éducation Prénatale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parce que nous croyons que SAVOIR EST POUVOIR!
L’Association  Tunisienne pour l’Éducation Prénatale (ATEP) est une association loi 1901 qui défend le droit de chaque femme, sans discrimination, à des soins respectueux et un accouchement digne partout dans le monde.

Pourquoi?: Prévenir les violences obstétricales , lutter contre les causes de ces violences et améliorer les conditions d'accouchement ainsi qu'assurer un accueil bienveillant aux nouveaux-nés.
Qui (bénéficiaires)?: femmes enceintes, leurs nouveaux-nés et leurs familles dans les pays en voie de développement.
Quoi?: séances de préparation à l'accouchement et d'accompagnement à la parentalité gratuits et formation des professionnels de la santé
Comment?: l'ATEP organise des formations pour les sages-femmes des établissements de soins locaux. Ces sages-femmes formées s'engagent à offrir des séances de préparation à l'accouchement et d'accompagnement à la parentalité gratuits aux femmes enceintes.

Pourquoi ce projet est-il important?
Parce que "Partout dans le monde, de nombreuses femmes font l’expérience de traitements non respectueux et de mauvais traitements lors de l’accouchement en établissement de soins. Ce genre de traitement constitue non seulement une violation de leurs droits à des soins fondés sur le respect, mais il constitue aussi une menace à leurs droits à la vie, à la santé, à l’intégrité physique et à l’absence de discrimination" (déclaration de l'OMS)
Parce que nous croyons qu'une relation saine et constructive entre des femmes enceintes autonomes et des professionnels de la santé qualifiés et dotés d'empathie constitue une étape fondamentale pour assurer un accès à des soins respectueux.

Nous avons commencé par lancer notre premier projet dans la ville de l'Ariana en Tunisie:
https://www.gofundme.com/prevent-obstetric-violence

Soutenez notre cause, faites un don et partagez l'information avec vos contacts.
Merci!

association-atep.org

twitter.com/ATEP2016
https://www.facebook.com/association.ATEP/

Sages-femmes ayant suivi la première formation de l'ATEP

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison