Le Festival Ciné-Palestine édition confinée: c'est parti!

On vous attend nombreuses et nombreux à l'édition du Festival Ciné-Palestine Online - du 10 au 15 novembre 2020 ! Retrouvez ici tous les liens et infos pour voir les films du concours de courts métrages et nous rejoindre pour la soirée de remise des Prix le 10 novembre à 20h00, via Zoom. N'oubliez pas de voter pour votre film préféré avant d'assister au débat !

En dépit des obstacles à répétition que 2020 a mis sur notre chemin, nous avons choisi de maintenir une programmation en ligne. Nous espérons ainsi témoigner de notre détermination à vous faire découvrir quelques œuvres emblématiques de cette édition, en attendant de pouvoir les revaloriser en salle en 2021, et de notre volonté de nourrir ces liens forts qui nous unissent à vous et au public qui nous suit depuis la création du festival.

Comment ça marche ?

CONCOURS DE COURTS MÉTRAGES ‘NEW GENERATION’
Le mardi 10 novembre, à partir de 08h00

Attention : le vote est ouvert le mardi 10 novembre uniquement entre 08h00 et 19h30. On se retrouve après pour l'échange à 20h00 !

L’évènement est gratuit et ouvert à tous!

Les 5 films en compétition :

SON OF THE STREETS de Mohammed Almughanni
Liban - 2020 - 33 min - Documentaire
Un jeune Palestinien, né dans un camp de réfugiés au Liban, n’arrive pas à obtenir une carte d’identité prouvant son existence.

LE FILM (Mot de passe : Concoursjuryfcp6):

Private video on Vimeo

HIM AND I d’Ibrahim Handal
Palestine - 2018 - 13 min - Fiction
Menant une vie ordinaire entre son travail et sa maison, une jeune femme plonge dans un monde imaginaire qu'elle a créé pour tolérer son destin.

LE FILM (Mot de passe : Concoursjuryfcp6)

Private video on Vimeo

THE BOMB de Dima Hamdan
Allemagne - 2019 - 21 min - Fiction
Wasim et sa mère ne s'entendent plus depuis un moment. Lorsque la police leur demande d'évacuer leur maison à Berlin pour extraire une bombe de la Seconde Guerre mondiale, des sentiments de colère et de douleur remontent à la surface.

LE FILM (Mot de passe : Concoursjuryfcp6)

Private video on Vimeo

J FOR JIHAD de Amer Jamhour
Royaume-Uni - 2019 - 13 min - Fiction
C'est Noël à Londres. Jihad, un jeune immigrant arabe, doit affronter ses traumatismes pour reprendre en main sa vie professionnelle et personnelle afin d’éviter l’expulsion vers une terre d’origine frappée par la guerre.

LE FILM (Mot de passe : Concoursjuryfcp6)

Private video on Vimeo

FREEDOM IS MINE de Mahmoud Salameh
France - 2020 - 3 min - Animation
Perdu en mer sur un radeau de fortune, un homme qui tente de s'échapper de son pays est enfin sauvé par une patrouille côtière.

LE FILM (Mot de passe : Concoursjuryfcp6)

Private video on Vimeo

Ouverture des votes pour le Prix du Public, le mardi 10 novembre de 08h00 à 19h30 : le vote du public est ouvert à ce lien.

Échange avec les membres du jury et les réalisateur.rice.s et remise de prix le même jour, à 20h00 via Zoom : https://us02web.zoom.us/j/89577085569...

Les 5 réalisateurs sélectionnés remportent chacun un accompagnement personnalisé de création de site ainsi qu'un abonnement d'un an auprès de notre partenaire EasyClap outre les Prix du Jury et du Public. 

Accès aux films du 10 novembre à 08h00 au 15 novembre à minuit.

Le Jury

Émilie Brisavoine

emilie

Émilie Brisavoine a grandi sous un pilône à haute tension dans le sud de la France. Après une adolescence insomniaque passée aux côtés de Stephen King, elle monte à la capitale étudier les arts appliqués à l’Ecole Duperré. À la suite d’une expérience de designer, elle fait des dessins sur le monde, les femmes et les chiens. Elle apparaît dans La Bataille de Solférino de Justine Triet, puis joue dans Peine Perdue d’Arthur Harari. Son premier long-métrage, Pauline s'arrache, est sorti au cinéma en décembre 2015.

 

 Malika Chaghal

malika

Malika Chaghal est déléguée générale de la Cinémathèque de Tanger depuis 2012. Après une dizaine d’années dans le secteur culturel et notamment musical, Malika Chaghal a dirigé pendant plus de 15 ans et programmé plusieurs salles de cinéma art et essai en France. Plus précisément en région parisienne où elle a pu défendre un cinéma exigeant, sur le terrain et pour le plus grand nombre. Elle a également partie du comité de direction du réseau NAAS (Network of Arab Alternative Screens).

Tania El Khoury

tania
Après des études de cinéma au Liban, Tania El Khoury s’installe à Paris en 2002 où elle effectue un DEA de cinéma à l’Université Paris 3. De 2006 à 2019 elle a travaillé comme directrice administrative et financière à Moby Dick. En 2017, elle crée à Beyrouth la société de production Khamsin Films au sein de laquelle elle produit, notamment le nouveau film de Ghassan Salhab La Rivière (en post-production) et Machtat, de Sonia Ben Slama (en développement), coproduit avec Alter Ego Production. En 2020, elle crée la société Les Films de l’Altaï, basée à Paris.

Fadi Idris

fadi

Né en 1993 à Béthléem, Fadi Idris est un réalisateur palestinien. Il a étudié le film documentaire à l’Université des Arts et de la Culture Dar Al-Kalima. Son film “Six Fingers” a remporté le Prix du Public au concours de courts-métrages du Festival Ciné Palestine 2017 à Paris, où il s’est installé cette année-là. En collaboration avec le Centre Pompidou, il a réalisé le court-métrage “La Maison Bleue”, issue des témoignages et archives d’ALPHA.

 

gilles

Gilles Porte

Gilles Porte est directeur de la photographie et réalisateur de longs métrages, de clips et de courts métrages. Il a exercé son métier de directeur de la photographie sur près d’une trentaine de longs métrages. Il a travaillé notamment avec Jacques Audiard, Raoul Ruiz, Xavier Durringer, Mai Masri, Safy Nebbou, Frédéric Beigbeder, Xavier Gens, Marc Dugain, etc. Il a beaucoup travaillé à l’étranger et tourné 4 films en langue arabe… Il occupe la fonction de président de l’AFC (Association française des directeurs de la photographie) depuis avril 2018.

Les réalisateur.rice.s

Mohammed Almughanni (Son of the Streets)

son-of-the-streets-mohammed-almughanni

Mohammed Almughanni est un réalisateur et scénariste palestinien né à Gaza en 1994. Il obtient son diplôme en réalisation de l’École de cinéma de Łódź en Pologne. Parmi ses films, le documentaire Shujayya (2015, 20 min) a remporté plusieurs prix internationaux. 

 

 

Ibrahim Handal (Him and I)

him-and-i-ibrahim-handal

Ibrahim Handal est un cinéaste palestinien diplômé en production cinématographique de l’Université de Dar Al-Kalima à Bethléem. Parmi de nombreux projets, il a participé au court métrage Ambiance (2019) en tant que directeur de la photographie, et au long métrage The Reports on Sarah and Saleem (2018) en tant qu’assistant d'éclairage.

 

 

 

Dima Hamdan (The Bomb)

the-bomb-dima-hamdan

Dima Hamdan est une journaliste et réalisatrice palestinienne. Après 10 ans passés à la BBC, elle s’inspire des histoires qu’elle a couvertes pour ses films.

 

 

 

Amer Jamhour (J for Jihad)

j-for-jihad-amer-jamhour

Amer Jamhour est un réalisateur et animateur palestinien basé à Londres. Il est titulaire d'un diplôme en développement de scénario obtenu à la National Film and Television School et d'une maîtrise en cinéma de l'Université des Arts de Londres. Outre la réalisation de films, il travaille sur le développement de scénarios et collabore avec des scénaristes du Moyen-Orient. 

 

 

 

Mahmoud Salameh (Freedom is Mine)

freedom-is-mine-mahmoud-salameh

Mahmoud Salameh est un dessinateur, illustrateur et animateur palestinien né à Yarmouk à Damas et résidant actuellement en Australie. Ses dessins ont été publiés dans différents journaux arabes et australiens et son travail a fait l’objet de plusieurs expositions à Damas, Beyrouth, Sydney, Melbourne et Berlin.

 

 

 

 

Continuez à suivre le programme du Festival Online sur l'événement FB et sur notre site!

 

 

 

 



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.