Festival Ciné-Palestine
Association du Festival du film Palestinien à Paris
Abonné·e de Mediapart

66 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 sept. 2021

Le concert de soutien à la 8ème édition du Festival Ciné-Palestine est de retour!

En partenariat avec L’Alimentation Générale, le Festival Ciné-Palestine organise un concert de soutien pour sa 8ème édition le vendredi 1er octobre à partir de 20h30.

Festival Ciné-Palestine
Association du Festival du film Palestinien à Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis sa 1ère édition, le FCP organise un concert de soutien pour promouvoir le festival et proposer à son public une soirée festive et musicale. Cette année, après un an et demi d'attente, cette soirée très attendue est de retour, le 1er octobre. Le FCP sera encore une fois accuelli par L'Alimentation Générale à partir de 20h30.

Comme pour les éditions précédentes du concert, dont on propose ici un petit retour en images, des artistes de la scène alternative arabe se joignent à nous pour vous proposer une belle soirée rythmée aux sons du Rai, du hip-hop, de l’électro-arabe, du funk et autres. 

Les fonds récoltés serviront à financer une partie de l’organisation de la 8ème édition  du FCP, qui s’annonce prometteuse : concours de courts métrages, programme de mentorship, Master classes et plein d’autres surprises ! 

Nous comptons sur votre présence massive !

▶︎ Informations pratiques ◀︎

Venredi 1er octobre 2021 à l'Alimentation Générale - 64 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
Métro : Parmentier

Tarifs:
de 20h00 à 23h30 :
-Prévente 8€
-Sur Place 10€
-A partir de 23h30 : 10€ (avec 1 conso avant 2h)

Lien prévente ICI

LINE UP 
Sur scène, nous avons la participation exceptionnelle de :

Mohamed Lamouri
Madou MC
Yalla Sawa
Haydar Hamdi
Lyss ( DJ set)
D3M0R ( DJ set)
Aida Salander (DJ set)

À PROPOS

▶︎▶︎Mohamed Lamouri

Mohamed Lamouri est le chanteur Algérien du raï sentimental de Paris, celui qui charme depuis une décennie la ligne 2 du métro, de Belleville à Barbès. Sa légende souterraine le précède parfois, on l'appelle le Chanteur de Paris.

▶︎▶︎Madou MC
Connu sous le nom de Madou Mc , Mohamed Amine Bouhrizi, rappeur Tunisien ,
auteur , compositeur , Madou a 4 albums à son actif , son style mélange à la fois une identité classique et une touche électronique ou il oscille entre Hip Hop , Jazz , Rap"n"bass et Grime

▶︎▶︎Yalla Sawa

YALLA SAWA est un groupe de musiciens parisiens issus d’horizons divers, réunis autour d’une volonté commune : découvrir et faire découvrir la musique soudanaise, ses gammes pentatoniques et ses rythmes si divers.
Pour ces musiciens, venus pour la plupart du Soudan mais aussi de la Martinique, du Sahara occidental ou des quatre coins de l'Europe, l'émotion et le sens n'ont pas de frontières : ils en donnent la preuve par la musique.
Leur répertoire polyglotte donne un aperçu des styles musicaux des différentes régions du Soudan, et réserve la surprise d'arrangements de pièces du patrimoine traditionnel mondial.

▶︎▶︎Haydar Hamdi

Après leur premier Ep 404, « "404" un manifeste pour des jeunes musiciens tunisiens adeptes de reggae » Huffpost maghreb, ils reviennent avec « Fikra » (idée) sorti le 25 mai 2015 production label "Studio 7C " et masterisé par le label americain " Lion Fox ". Un voyage sonore, une couleur militante et une attitude revendicative. Entre anglais et arabe dialectal, « ils nous transportent des tréfonds de la musique arabe aux sonorités délicates, aux voix graves et marquées des grands maîtres du reggae. Un délice qui se laisse écouter sans modération ». OnOrient.

▶︎▶︎Aida Salander (DJ set)
Aida Salander est une artiste tunisienne installée à Paris. Elle propose des DJ sets tout en émotion et en interaction avec le public : house, disco, techno qu’elle mixe à des musiques maghrébines et orientales. Elle est actuellement membre de l'atelier des artistes en exil, et du collectif de son ISOLA. Elle est également en cours de résidence artistique avec les beaux-arts de Grenoble.Valence et de Marseille, où elle travaille sur les rapports qu'entretiennent la musique électronique et la nature, tout en poursuivant une réflexion sur les soirées ‘safe et inclusives’ ou comment célébrer les différences.

▶︎▶︎Lyss ( DJ set)
Originaire de Beyrouth, Lyss est la cofondatrice du collectif féminin Caucus Kollektiv.
Elle commence à s’intéresser à la musique électronique et plus spécifiquement à la techno industrielle dès ses 17 ans et décide d’apprendre à mixer afin de monter son propre collectif. Basée à Paris, sa sélection varie entre house, disco, breakbeat, minimal et electro alliant old-school et nouvelles sonorités.

▶︎▶︎D3M0R ( DJ set)
Haroun Ben Hmida aka D3M0R est un producteur et DJ de Bass Music, d'origine tunisienne, installé depuis 2014 à Paris. Son univers musical oscille entre la Drum&Bass, Jungle et le Breakbeat. C'est en côtoyant les collectifs de UK Bass et Dubstep dans les années 2008-2010 comme World Full Of Bass ou E-Fest en Tunisie, que Haroun s'est forgé son style imprégné d'influences UK. Très actif sur la scène underground, il lance en octobre 2018, Radio Flouka une web-radio, qui veut promouvoir les artistes émergents de la région MENA, tout en étant ouverte sur la scène locale et internationale. Il anime aussi une émission mensuelle sur la web-radio grec Movement Radio.
Genre de musique: #bass #percs #breakbeat #trap
>>Page facebook: https://www.facebook.com/d3m0rbeats
>>Lien soundcloud: https://soundcloud.com/d3m0r

On vous attend !

Suivez nous aussi sur FBet sur notre site ! Lien à l'événement Facebook ICI

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin