La nouvelle affiche du Festival: un hommage à Burhan Karkutli autour de Jérusalem

Le Festival est fier de dévoiler sa nouvelle affiche, dessinée par Walid Bouchouchi, inspirée de l'œuvre de Burhan Karkutli. Elle met Jérusalem à l'honneur, thème central de cette édition 2020.

Affiche FCP 2020 Affiche FCP 2020

Jérusalem est la ville par définition. Ensemble de populations, de constructions, d’interactions, d’Histoire(s), c’est cet ensemble qui est au cœur de notre programmation 2020. Sous le stylet de l’artiste Walid Bouchouchi du Akakir Studio, qui nous accompagne pour la 4ème année consécutive, notre affiche inspirée de la fameuse œuvre de l'artiste Burhan Karkutli montre Jérusalem telle que le cinéma veut la montrer. Transcendant son image traditionnelle de lieu saint des trois religions du Livre.

Plus qu’un témoin silencieux de l’Histoire, la ville parle, dans son langage labyrinthique, de pierre et de béton. Menaçante et vulnérable, immuable et en constante évolution, à travers son dédale de rues, son anarchie urbaine, son tissu cicatriciel, elle raconte à sa façon les vies de millions d’hommes et de femmes qui l’ont construite ou détruite et continuent d’en faire bouillonner les veines, les artères.

Dos à dos, coude à coude, face à face, mais ensemble, tous marquent la pulsation si particulière de leur ville. A l’ombre des coupoles immortelles, des murs aveugles et des miradors, Jérusalem vit.

A propos de l’artiste :

Walid Bouchouchi est diplômé de l’école des Beaux-Arts d’Alger. Entre le street-art et le design, son art se dévoile urbain, graphique et géométrique. Il se plaît à explorer les possibilités infinies de la calligraphie arabe et latine. (en savoir plus)

Vous pouvez obtenir notre affiche ainsi que de nombreux goodies sur notre collecte HelloAsso !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.