fibroactions
Reconnaissance de la Fibromyalgie en France
Abonné·e de Mediapart

34 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 oct. 2016

FibromyalgieFrance Une commission enquête rendue caduque pour le bien des patients ?

En parallèle du vote du rapport de la commission d'enquête de la Fibromyalgie, qui a été voté à l'unanimité il faut tout de même savoir que Fibromyalgie France est en train de faire capoter l'enquête, je vous laisse juger par vous même... moi ça me fait vomir ! Nous espérons simplement que le rapport ne sera pas mis au placard grâce à Carole Robert, "présidente" de Fibromyalgie France (...)

fibroactions
Reconnaissance de la Fibromyalgie en France
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En parallèle du vote du rapport de la commission d'enquête de la Fibromyalgie, qui a été voté à l'unanimité il faut tout de même savoir que Fibromyalgie France est en train de faire capoter l'enquête, je vous laisse juger par vous même... moi ça me fait vomir !
Nous espérons simplement que le rapport ne sera pas mis au placard grâce à Carole Robert, "présidente" de Fibromyalgie France et que tout ce qui a été fait par toutes les assos ne sera pas rendu caduque par son fait !
Le communiqué de Presse de Carole Robert de ce jour diffusé aux médias :

"Communiqué

Paris, le 12 octobre 2016

Rapport de la Commission d’enquête de l’Assemblée Nationale sur la fibromyalgie.

Un rapport neutre respectant les malades et le code de déontologie des députés ?

Nos interventions récentes auraient-elles été prises en compte ?

Fibromyalgie France n’a pas demandé la création d’une Commission d’enquête sur la fibromyalgie par l’Assemblée Nationale et conformément à sa Lettre ouverte envoyée aux députés le 9 mai 2016 aurait préféré qu’une telle commission d’enquête parlementaire puisse avoir lieu à terme des résultats officiels de l’expertise de l’INSERM et non préalablement. En effet, ce travail d’experts de cet institut indépendant devrait être considéré comme une étape initiale nécessaire pour aboutir, à terme, aux prises de décisions. Car « les conclusions apportées par les travaux d’expertise collective contribuent au débat des professionnels concernés ou au débat de société si les questions traitées sont particulièrement complexes et sensibles ».

Fibromyalgie France, par ailleurs,  ayant eu connaissance indirectement de propos écrits en lien avec la Commission d’enquête sur la fibromyalgie (sous forme de deux documents), s’est posée la question de la neutralité du rapport de la commission.

En effet, certains éléments troublants – auxquels nous ne souhaitons pas être associés - nous sont parus suffisamment sérieux pour que nous ayons saisi la Présidente et tous les membres de la commission d’enquête, ainsi que le Directeur de Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale, afin de faire part de notre étonnement et souligner que ces informations semblent ne pas respecter le Code de déontologie des députés, ni d’ailleurs les malades.

Nous en avons informé Mme la Ministre de la Santé et M. le Directeur de la CNAMts.

Pour Fibromyalgie France, les personnes atteintes de fibromyalgie ne peuvent pas représenter un enjeu politique et méritent respect et neutralité. Par ailleurs, le « dossier fibromyalgie » est sensible et le rapport de la Commission d’enquête ne saurait souffrir aucune contestation à quelque niveau que ce soit.

Nous serons vigilants sur le contenu du rapport au regard des éléments détaillés dont nous disposons et qui font l’objet de nos remarques et c’est précisément par souci d’indépendance dans nos relations avec les institutions, avec le corps médical et le monde politique, par souci et vigilance sur la justesse de l’information,  que nous prendrons position après lecture approfondie du contenu et des recommandations issus de ce rapport d’enquête sur la fibromyalgie.

D’ailleurs à la lecture de l’intervention du rapporteur, ce jour, devant la commission d’enquête,  nous pouvons penser que nos réactions récentes ne sont pas complètement étrangères à la modération des propos tenus dans ce cadre.

Carole Robert

Présidente de Fibromyalgie France

Association loi 1901, agréée au niveau national par le Ministère de la Santé depuis 2007 et reconnue d'intérêt général"
Source : http://www.fibromyalgie-france.org/

Fibromyalgie France - une commission d'enquête rendu caduque pour le biens des patients ??? © moi

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Genre
À l’École polytechnique de Montréal, un « attentat antiféministe »
Le 6 décembre 1989, un homme armé d’une carabine semi-automatique entre dans les locaux de l’École polytechnique de Montréal et tue 14 étudiantes. Considéré comme le premier meurtre antiféministe de masse, « Poly » a bouleversé les Québécois et les Québécoises, et marqué un tournant dans l’histoire du pays.
par Aurélie Lanctôt (La Déferlante)
Journal — Éducation
Suicide de Dinah, 14 ans : « On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss