L'enquête parlementaire passe à la vitesse supérieure. Contrairement au projet de départ, l'assemblée nationale arrête les auditions et commence le travail de rédaction.

images-duckduckgo-com-1

Pourquoi arrêter les auditions ?

 

Les parlementaires étaient tellement intéressés par la qualité des auditions (enfin presque toutes ) qu'ils voulaient continuer à inviter d'autres "experts" de la fibromyalgie.

Néanmoins, continuer les auditions comportait un risque à ne pas prendre. En effet, si arriver en fin de mandature a été un atout au départ, il faut maintenant accélérer pour faire passer le rapport, son vote, et sa publication AVANT le vote du budget de la sécurité sociale.

Et oui : il serait bien dommage qu'un texte de loi promouvant des mesures de santé à mettre en place soit voté une fois que "tous les sous aient été déjà distribués". NB: Le vote du budget de le sécurité sociale a généralement lieu autour du 15 Octobre.

 

Et maintenant ?

Ce mardi, le député Carvalho a proposé au groupe parlementaire les grands axes du rapport suivant l'enquête. Tout ça doit rester secret, mais une petite souris m'a dit que rien qu'aux titres des chapîtres, ça allait être un peu saignant au niveau des conclusions. Du Audiard je dis pas, mais ça pourrait piquoter un peu quand même.

Nous avons une réelle chance: la souffrance fibromyalgique est un sujet inter-partisan et les querelles classiques entre chapelles politiques se sont tues pour nous. De plus, tout le monde a envie de tomber sur le travail du gouvernement, et ça aide un peu aussi.

 

A ce jour, le planning suivant est prévu:

  1. 20 Septembre: démarrage du travail rédactionnel, préparation du plan.

  2. 29 Septembre: Finalisation du Pré-rapport.

  3. 11-12 Octobre : Mise à disposition du rapport à l'ensemble des parlementaires (pour les aider à bien voter).

  4. 13 Octobre : Présentation du rapport pour son adoption (il faut que l'assemblée vote favorablement). Y a peut être moyen de faire avant un peu de lobbying auprès de nos élus ?

 

Là où ça pourrait être vraiment fun : M carvalho et les parlementaires ayant participé à l'enquête aimeraient que la transmission de ce rapport à la Ministre de la santé (oui, Mme Touraine en personne) fasse l'objet d'une "cérémonie de remise publique" suivie d'une conférence de presse.... j'en rêve déjà.

 

 

Et après ?

Ceux qui attendent d'être guéris le 13 Octobre au soir seront déçus. Faut être un minimum honnêtes.

Pour le reste, faisons une première remarque: nous ne savons pas ce qu'il ressortira de ce rapport. Précisons aussi qu'il doit rester "secret" jusqu'au 13 Octobre, jour du vote. Pareil pour la teneur des échanges au sein du groupe de travail. 

Fibro'actions n'aura pas de passe-droit. Pas la peine de nous torturer pour en savoir plus.

Au vu des auditions, on peut raisonnablement imaginer les directions qui seront prises. Où nous mèneront elles ? Personne ne le sait encore. Certes, il y a pas mal de chances pour que le gouvernement aie totalement changé dans un an, et nous sommes dans une période de régression sanitaire (en termes de moyens, personne ne pourra me contredire). J'ai tout de même l'espoir que la dimension trans-partisane de notre maladie-syndrome permette à ce rapport de faire des petits.

Dans le pire des cas, cela reste une grande victoire. Et merci à celles et ceuxqui ont rendu ça possible en soutenant notre démarche par leur participation aux auditions.

L'enquête est un bon gros pavé dans la mare, et il ne sera plus possible aux Ministres de la santé actuels et à venir de détourner le regard devant nos souffrances.

 

images-duckduckgo-com-2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Quoiqu'il en soit, un grand merci à toutes et tous!

Pour une fois, nous aurons été entendus, alors, oui MERCI de vous battre pour toutes nos épreuves (au quotidien en termes de santé, de reconnaissances, de soins, pour notre travail que nous ne pouvons plus assumer). Merci d'avoir tenu compte que nous sommes obligé(e)s d'apprendre à vivre autrement, différement et que l'ancienne vie et belle et bien derrière. A nous, grace à votre aide, à nous de nous faire une nouvelle vie, avec ce qu'il nous reste de disponnible...pour l'avenir. Bravo !

Dommage que cette enquête doive s'arrêter à ce stade, mais le pavé est bel et bien jeté dans la marre, même si lorsque j'ai parlé de cette enquête à des médecins (1 nouveau neurologue et psy) ces derniers ont encore soulevés les yeux au ciel...

On chemine malgré tout avec de nouveaux espoirs.

*J'aurais tant aimé que des témoignages de "traitements thérapeutiques considérés comme illicites"  puissent témoigner du mieux être ressentis et d'une possibilité de pouvoir vivre presque normalement grace à ça...Hélas, ils sont tenus de se soulager naturellement de façon illégale (en risquant la prison) ; la France est tellement en retard... Butée ! En souhaitant du plus profond de nos tripes, qu'avec ce rapport,  une porte s'ouvre enfin...Merci à vous, merci à tous ces Députés qui ont fait preuves d'empathie et d'une ouverture d'esprit exceptionnelle, envers et contre tous ces avis ancrés depuis trop longtemps !