Travailleuses et travailleurs sans-papiers. On bosse ici, on vit ici, on reste ici

Une politique publique d’immigration ne peut se limiter à l’asile politique. Nous faisons partie intégrante de la classe ouvrière de ce pays. Nous créons des richesses comme nos collègues. Pourtant, privés d’autorisation de séjour et de travail, nous subissons de multiples discriminations. Nous décidons aujourd'hui d’exercer notre droit de grève pour gagner notre régularisation et nos droits !

Face aux fantasmes sur l’immigration, la CGT réaffirme le principe de réalité, d’égalité et l’unité du salariat !

Nous, travailleuses, travailleurs sans-papiers, plongeurs, commis de cuisine, cuisiniers, serveurs, femmes et hommes de ménage, ouvriers du routage (Presse), intérimaires du Bâtiment et des Travaux publics, manutentionnaires, poseurs de voies, avons décidé depuis plusieurs mois de nous syndiquer, de nous organiser à la CGT et d’exercer aujourd’hui notre droit de grève avec le soutien de nos camarades pour gagner notre régularisation et nos droits !

Parce que nous sommes privés d’autorisation de séjour et de travail, nous subissons de multiples discriminations dans nos entreprises. Nos conditions de travail sont très souvent dégradées voire contraires à la dignité humaine. Nous sommes pourtant des travailleurs de France ! Nous cotisons et contribuons comme vous au système de solidarité nationale de sécurité sociale. Des pans entiers de l’économie ne fonctionneraient pas sans nous. Arrêtons l’hypocrisie ! Un État de Droit se doit de protéger l’ensemble des travailleurs, dans l’intérêt de tous !

Une politique publique d’immigration ne peut pas se limiter à l’asile politique. Nous faisons partie intégrante de la classe ouvrière de ce pays et nous ne devons ni être ignorés ni méprisés. Nous créons des richesses et du développement comme nos collègues. Nous sommes déterminés à nous battre pour notre dignité, nos droits et l’égalité de traitement : « À travail égal, salaire égal ». Notre combat, c’est le vôtre, c’est celui de tous les travailleurs, pour de meilleures conditions de travail !

Nous régulariser, c’est augmenter les salaires, se battre contre le travail dissimulé, contre la précarisation de chacun : c’est tirer les conditions de travail de tout le monde vers le haut !

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un arbitraire préfectoral mais aussi à un arbitraire patronal.  C’est à notre employeur de décider s’il soutiendra ou pas notre demande de régularisation.  Quel intérêt aurait un employeur qui nous surexploite d’accompagner cette demande ?  Aucun !

La CGT revendique la régularisation automatique des travailleurs sur la simple preuve de la relation de travail.

La CGT dénonce la casse des services publics et revendique plus de moyens humains notamment dans les Préfectures pour que chaque usager puisse être reçu.

Unissons-nous ! Nous formons une seule communauté de travail et nos intérêts sont communs !                                                                                                                                                            

1er octobre 2019

Liste des  piquets de grève :
 - KFC Place d’Italie  : 211-213 Bld Vincent Auriol 75013 Paris . Métro : Place d’Italie
 - Léon de Bruxelles Opéra : 30 Bld des Italiens 75009 Paris - Métro : Opéra
 - Sukiyaki : 6 rue de la Roquette 75011 Paris - Métro : Bastille
 - Le Flandrin : 4 Place Tattegrain 75016 Paris - RER Avenue Henri Martin
 - Proman (Intérim) : 13 Bld de Magenta 75010 Paris - Métro République
 - La Terrasse de Pomone (Crêperie) : Jardin des Tuileries - Métro Palais Royal - Musée du Louvre
 - Polipro (Nettoyage Foyers ADOMA) : 60 rue de Wattignies 75012 Paris - Métro Michel Bizot
 - UCG Ciné Cite Bercy : 2 Cour Saint-Émilion 75012 Paris - Métro Cour Saint-Émilion
 - Targett Intérim (Routage) : 22 rue Berthollet 75005 Paris - Métro Port Royal
 - Campanile (Le Bourget Airport) : 69 avenue de l’Europe - Zone Aéroportuaire - 93350 Le Bourget
 - Haudecoeur Ets (Importateur produits alimentaires - Épices, Graines) : 60 rue Émile Zola 93120    La Courneuve
 - Cervus (Intérim BTP) : 7-9 Place Jean Zay 92300 Levallois Perret

 

Informations recueillies par Martine et Jean-Claude Vernier
--
Voir le sommaire complet du blog. Abonné à Mediapart ou non, on peut s'inscrire ici pour être informé par courriel de la mise en ligne de nos nouveaux billets.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.