Son blog
319 abonnés Droits des étrangers
Ses éditions
Voir tous
  • Lycéens sans papiers du 93: rendons leur l'avenir possible

    Par
    Ce texte est un appel à régulariser sans plus tarder la situation de nos élèves jeunes majeurs, afin que leur poursuite d'étude ou leur insertion professionnelle ne soit pas entravée. Il est signé à titre individuel et est déjà soutenu par plusieurs associations. La préfecture ignore ces jeunes depuis trop longtemps et nombre d'entre eux ont déjà basculé dans une situation d'illégalité intenable.
  • Reconnaître aux étrangers sans papiers leur place dans la société française

    Par
    Près d'un demi-million d'étrangers participent à la vie collective tout en étant interdits de séjour. Proposées par Charles Pasqua en 1998 ou par la Cour des Comptes pas plus tard que cette semaine, voici quelques analyses dépassionnées qui seraient bien utiles pour mettre fin à une situation incompréhensible.
  • Vivre et mourir dans un foyer de travailleurs migrants

    Par
    Cinq résidents morts, un autre tué par la police, des résidents confinés dans 7,50 m², des ascenseurs en panne ou à l’arrêt, des habitants qui deviennent fous et dangereux. Cela se passe en France, au foyer Romain Rolland, 93 avenue Romain Rolland à Saint-Denis
  • Covid 19 dans les centres de rétention : de la misère sanitaire à la révolte

    Par
    "Ils ne respectent pas le droit des gens, pas de mesures sanitaires dignes et quand tu dis quelque chose les policiers ils te frappent, c'est pas humain ! Sérieux, les avions ils vont pas redécoller avant septembre, on nous a dit, ça veut dire quoi ? On va pas rester ici jusqu'en septembre !"
  • Le monde d'après en Seine-Saint-Denis : la fin des sans papiers ?

    Par
    La Seine-Saint-Denis est un lieu de forte présence d'étrangers pauvres. Vivant souvent du travail au noir faute de papiers, le confinement dans des foyers surpeuplés réduit à néant leurs ressources, et les met en grand danger de contamination. Des collectifs de soutien adjurent le préfet d'utiliser le large pouvoir d’appréciation que lui donne la loi pour régulariser ces milliers de travailleurs.
Voir tous