Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

460 Billets

1 Éditions

Billet de blog 19 nov. 2008

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Trouver un sens à la politique française de l’immigration ?

Martine Vernier   Nous proposons un décryptage possible de l’action publique en matière d’immigration, inspiré de l’observation des faits, de l’écoute des messages gouvernementaux, de la pratique des permanences d’accueil des étrangers en quête de régularisation, et de discussions avec d’autres personnes qui rament à contre-courant dans les mêmes galères. Nous résumons ici notre hypothèse de mars 2008, qui ne nous semble pas infirmée par les évènements des huit derniers mois.

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Martine Vernier

Nous proposons un décryptage possible de l’action publique en matière d’immigration, inspiré de l’observation des faits, de l’écoute des messages gouvernementaux, de la pratique des permanences d’accueil des étrangers en quête de régularisation, et de discussions avec d’autres personnes qui rament à contre-courant dans les mêmes galères. Nous résumons ici notre hypothèse de mars 2008, qui ne nous semble pas infirmée par les évènements des huit derniers mois.A partir de l’insurrection du 1er novembre 1954, le drame français dominant a été ce qu’il ne fallait pas appeler la guerre d'Algérie. Dans le langage convenu, on était dans le maintien de l'ordre, alors que dans la réalité, perçue par relativement peu de gens, mais combien actifs, une injustice sociale majeure avait entraîné la France dans une guerre qui a déshonoré notre pays. De même, aujourd'hui on nous répète à satiété qu’on cherche seulement à maîtriser l'immigration. Et s’il s’agissait en réalité d’une ambitieuse entreprise de remodelage de la population du pays ? L’objectif pourrait-il être de blanchir la population par une vidange des bronzés et des jaunes, et compenser la perte de main d’œuvre qui s’ensuivrait par l'installation de bulgares, roumains, et autres populations, dites caucasiennes dans le beau monde, sur nos échafaudages et dans nos cuisines ? En quelque sorte procéder au nécessaire renouvellement de la population par des apports extérieurs, oui, mais en restant entre « nous ».Peu importe que la productivité des moyens de vidange soit dérisoire au regard de l’ampleur de la tâche. Peu importe que ces moyens soient souvent incroyablement cruels. A défaut, on se rassurera par la mise en oeuvre d’une méthode rationnelle. Selon notre lecture, ladite méthode se décline en quatre règles : 1°) localiser les populations cibles, 2°) faire peur, 3°) décourager, 4°) berner le bon peuple, pour enfin être en mesure d’atteindre l’objectif idéal : remplacer homme (bronzé) par homme (blanc). La ‘’société civile’’ ne reste pas inerte devant ce plan implacable. La résistance existe, qui combat pied à pied, avec les armes de la république, l’avance du rouleau compresseur. Voir le texte complet en fichier attaché.Quelques sites Internet de collectifs, réseaux et associations AME Association Malienne des Expulsés (www.expulsesmaliens.org)Amoureux au ban public (http://placeauxdroits.net/amoureux/index.php)ANAFE Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (www.anafe.org)CIMADE Service oecuménique d’entraide (www.cimade.org)Des ponts pas des murs (www.despontspasdesmurs.org)Droits devant !! (www.droitsdevant.org)FTDA France Terre d’Asile (www.france-terre-asile.org)GISTI Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés (www.gisti.org/index.php)LDH Ligue des Droits de l’Homme (www.ldh-france.org)MIGREUROP (www.despontspasdesmurs.org)MRAP Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (www.mrap.asso.fr)PICUM Platform for International Cooperation on Undocumented Migrants (www.picum.org)REFI Réseau Emploi Formation Insertion (http://refi.over-blog.org)RESF Réseau Education sans Frontières (www.educationsansfrontieres.org)RAJFIRE Réseau pour l’autonomie des femmes Immigrées et réfugiées (http://rajfire.free.fr)RUSF Réseau Universités sans Frontières (www.rusf.org)UCIJ Uni-e-s Contre l’Immigration Jetable (http://www.contreimmigrationjetable.org)/

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar