À l'attention des participants au débat parlementaire sur la politique migratoire

Le 30 septembre et le 2 octobre 2019 se tiendra à l’Assemblée nationale, puis au Sénat, le premier débat parlementaire annuel sur la politique migratoire. Pour tenter d'éclairer la discussion, des dizaines d'associations et des centaines de citoyens adressent aux élus un vade-mecum rétablissant quelques vérités, ainsi que quelques réflexions constructives.

Extraits du vade-mecum. Le texte complet et la liste des signataires sont ici. On peut envoyer sa signature là.

La France est-elle humaniste, voire laxiste ?

C’est ce qui a été sous-entendu il y a quelques jours par le chef de l’État. Nous entendons régulièrement, d’une part, que la France serait « le deuxième pays européen en termes de demandes d’asile » et d’autre part que notre pays serait l’un des seuls à avoir une croissance des demandes, alors qu’à l’échelle européenne la tendance est à la baisse. Il nous semble utile de rappeler la réalité des chiffres. (...)

Le droit d’asile est-il dévoyé ?

Oui, il est dévoyé par la France, par l’Europe, qui refusent d’ouvrir des voies légales d’immigration, qui bafouent les principes d’égalité des droits de l’Homme. (...)

Faut-il absolument renvoyer les déboutés du droit d’asile ?

Autre argument pernicieux, ce serait « pour leur bien », donc par vocation humaniste qu’il faudrait intensifier les expulsions des personnes qui n’ont pas pu obtenir un titre de séjour en France. Mais qui sont ces « déboutés du droit d’asile », ces « sans-papiers » ? (...)

« Les Français en ont assez de l’immigration »

Nous craignons déjà d’entendre ces mots lors des débats, tellement nous les avons entendus lors de certaines prises de parole. L’immigration est un sujet européen, et aux dernières élections européennes les deux partis arrivés en tête ne représentent ensemble qu’un peu plus de 11% du corps électoral, et 9% des français de plus de 15 ans. Quand vous vous exprimerez le 30 septembre et le 2 octobre, gardez en tête qu’au mieux vous ne pouvez parler qu’au nom d’un dixième des français. (...)

Un débat sur l’immigration… sans les immigrés ?

En même temps, nous constatons amèrement que, sauf erreur, les débats vont se tenir sans qu’à aucun moment la parole ne soit donnée aux principaux concernés, à savoir les immigrés. (...)

 

AUTEURS :
David Torondel - Ligue des droits de l’Homme Quimper
Marie Cosnay - appel J'accueille l'étranger
Philippe Aigrain - appel J'accueille l'étranger
Eric Fassin - Sociologue

 

Informations recueillies par Martine et Jean-Claude Vernier
--
Voir le sommaire complet du blog. Abonné à Mediapart ou non, on peut s'inscrire ici pour être informé par courriel de la mise en ligne de nos nouveaux billets.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.