Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

460 Billets

1 Éditions

Billet de blog 25 nov. 2021

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Le premier Quartier Général des travailleuses et travailleurs sans-papiers à Paris

En cette période particulièrement délétère où il est essentiel de donner une visibilité aux « ombres » de la nation, ravalées par les politiciens et les médias au rang de masse anonyme, de « stock » contrôlé par des gestionnaires au coeur froid et un arsenal répressif toujours plus élaboré, il est indispensable que cette action soit rassembleuse, unitaire et offensive. Un appel de Droits Devant.

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comme à l’habitude en période pré-électorale, les immigrés en général, les sans-papiers en particulier sont transformés en boucs émissaires, responsables de tous les maux de la république, amplifiés sans relâche par les sinistres Zemmour-Le Pen, relayés par le gouvernement ou des politiciens « présumés de gauche » comme Montebourg, Valls et consorts.

Cette indécente course à l’échalote, qui contamine la société française bien plus dangereusement que la Covid 19, doit cesser, au risque de transformer la France en une nation réactionnaire, repliée sur elle-même, oubliant les énormes bienfaits humains, culturels, économiques, que l’immigration a apportés au pays depuis des décennies.

Plus de 500 000 sans-papiers travaillent aujourd’hui en France, occupant des emplois en manque chronique de main-d’œuvre (liste de 151 métiers en tension établie officiellement par le gouvernement depuis 2008), tels le B.T.P., le nettoyage, la restauration, la livraison, l’aide aux personnes âgées, handicapées, garde d’enfants, ménage…, travaillant dans des conditions inacceptables, esclaves taillables et corvéables à merci, surexploités par nombre de patrons négriers.

Des centaines de milliers de ces sans-papiers sont en outre déclarés, payant les charges salariales, alimentant les caisses de retraite, chômage, formation... dont ils ne bénéficieront jamais, déclarent et paient leurs impôts, laissant chaque année des centaines de millions d’euros dans les caisses de l’État français.

Des dizaines de milliers d’entre eux, au péril de leur santé, ont travaillé durant les périodes de confinement covid sans que l’État n’en fasse cas, alors qu’il s’était engagé à les régulariser.

Cette main-d’œuvre très bon marché est une aubaine pour les finances de la France et pour les gouvernements qui se gardent bien de la régulariser pour conserver précieusement cette armée laborieuse de réserve sans laquelle des pans entiers de l’économie s’écrouleraient.

Nous exigeons que cessent ces discours discriminatoires, démagogiques, indécents et que tous les sans-papiers de France qui vivent et travaillent ici soient régularisés afin de mettre fin à ce marché aux esclaves sans cesse approvisionné.

Á partir de ce 23 novembre 2021 et jusqu’aux élections présidentielles, les travailleuses et travailleurs sans-papiers installeront leur Quartier Général de campagne dans différents endroits de la capitale pour inviter le peuple français à les soutenir dans leur combat pour la dignité, l’égalité des droits et leur régularisation.

PROCHAIN Q.G. DES SANS-PAPIERS SAMEDI 27 NOVEMBRE
PLACE DE LA BASTILLE (devant l’Opéra)

Droits devant!!
47, rue de Dantzig, 75015 Paris
Site web: http://www.droitsdevant.org

Informations recueillies par Martine et Jean-Claude Vernier
--
Voir le sommaire complet du blog.
Abonné à Mediapart ou non, on peut s'inscrire ici pour être informé par courriel de la mise en ligne de nos nouveaux billets.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
La ministre Caroline Cayeux démissionne en raison d’un patrimoine « sous-évalué »
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma