Non au Grand Marché transatlantique – #StopTAFTA !

Les organisations membres de la campagne « Non au Grand Marché transatlantique » vous invitent à les rencontrer à l’occasion du lancement de la Conférence ministérielle de l’OMC, transformé par les mouvements sociaux du monde entier en journée mondiale d’action contre les accords de libre-échange.

Les organisations membres de la campagne « Non au Grand Marché transatlantique » vous invitent à les rencontrer à l’occasion du lancement de la Conférence ministérielle de l’OMC, transformé par les mouvements sociaux du monde entier en journée mondiale d’action contre les accords de libre-échange.

 

La campagne #StopTAFTA rassemble plus de soixante organisations associatives, syndicales et politiques, qui lancent un appel à la mobilisation contre le projet de traité de libre-échange et d’investissement entre les États-Unis et l’Union européenne. Négocié en toute opacité depuis juillet dernier, ce « Grand marché transatlantique » affectera tous les aspects de la vie des citoyens et, s’il était conclu, donnerait aux multinationales et à leurs lobbies le pouvoir de contrôler l’action publique à leur seul avantage (notre émission de radio du mois de novembre y était consacrée ; le podcast est disponible ici).

 

Cette mobilisation s’inscrit dans la lignée de celles contre l’AMI ou plus récemment contre l’ACTA, que le déclenchement d’un véritable débat public avait permis de mettre en échec. Le café-presse aura lieu au café de l’Europe face à la chambre de commerce américaine, une action est prévue.

 

Rendez-vous mardi 3 décembre, à 10 heures 30, au Café de l’Europe, 11 rue de Lisbonne, à Paris (8ème).

 

Les organisations signataires de l'appel « Stop TAFTA ! » :


Au niveau national : Agir pour l’environnement, Aitec-Ipam, Les Alternatifs, Amis de la confédération paysanne, Amis de la Terre, Attac, Cedetim, Colibris, Collectif citoyen les engraineurs, Collectif des associations citoyennes, Collectif Roosevelt, Confédération paysanne, Convergence citoyenne pour la transition énergétique, Convergences et alternative, Copernic, Economistes atterrés, Ecologie sans frontières, Europe écologie les verts, Faucheurs volontaires, Fédération pour une alternative sociale et écologique, France Amérique Latine, FSU, GAïA SOS planète en danger, Gauche anticapitaliste, Générations futures, Golias, Jeunes écologistes, Mouvement de la paix, Mouvement des objecteurs de croissance, NPA, la Nouvelle école écologiste, Objectif transition, Parti de gauche, PCF, Réseau action climat, Réelle démocratie maintenant (Indigné-e-s), Réseau environnement santé, Solidaires national, Solidaires douanes, Syndicat national des arts vivants, UFISC, Utopia

 

Au niveau local : Collectifs locaux anti-gaz de schiste Orb Taurou, Anduze, Pézenas, Castelneau de Guers, Clapiers, Sète, Bassin de Thau, Vigan, Briard, Florac, Montélimar Drôme Sud, Orb-Jaur, Roynac, Toulon, Béziers, Campagnan, Haut-Bugey, Narbonnais, Corbières, Causse Méjean, Jaujac-Ardèche-Lignon, Pays cigalois, Littoral 34, Ardèche, Ain, Pays de Savoie et de l’Ain, Réseau Rhonalpin, Jura, Isère, Lot-et-Garonne, Rhône, Var, Vaucluse, Houille-ouille-ouille 59/62, Écolectif Dégaze Gignac et Environs 34, Montpellier Littoral contre les gaz, pétrole de schiste ! et Basta Gaz Alès, Garrigue-Vaunage, Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne, Touche pas à mon schiste, Non aux forages d’hydrocarbures Haut-Jura, Carmen (Château-Thierry), ARPE (69)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.