Démocratie?

Deuxième séance de notre séminaire, mardi 19 novembre 2013, à 19 heures 30, à la Bourse du travail de Paris, où nous débattrons de démocratie avec David Chavalarias, chercheur, Alban Jacquemart, sociologue et Henri Simon, militant conseilliste.

Deuxième séance de notre séminaire, mardi 19 novembre 2013, à 19 heures 30, à la Bourse du travail de Paris, où nous débattrons de démocratie avec David Chavalarias, chercheur, Alban Jacquemart, sociologue et Henri Simon, militant conseilliste.

 

La mode politique est à la « démocratie participative ». Si l’expression peut prêter à sourire (car qu’est-ce qu’une démocratie « non participative » ?) ou irriter (car l’essentiel semble être d’éviter de parler de démocratie « directe »), son apparition témoigne d’un essoufflement de la démocratie sous sa forme parlementaire classique. Le fossé qui sépare les représenté-e-s des représentant-e-s qui les gouvernent paraît en effet plus béant que jamais. La mise en scène d’un débat d’idées censé être à l’origine de décisions collectives masque mal les intérêts réels qui président aux choix des autorités publiques. Le spectacle tragi-comique de la politique professionnelle détourne l’attention de la population des enjeux sociaux véritable,s quand elle ne la dépolitise pas.

 

S’agit-il là d’une tare congénitale de l’action politique ? Faut-il abandonner la sphère de la citoyenneté « abstraite » pour agir sur les causes « matérielles » de l’aliénation ? Mais l’introduction de la démocratie au travail (ou « collectivisation des moyens de production ») suppose aussi des dispositifs proprement politiques de délégation du pouvoir. Dès lors, comment déjouer les mécanismes qui aboutissent à la confiscation du pouvoir au prétexte de sa délégation ? Quelles alternatives à la démocratie parlementaire existe-t-il en terme de prise de décision collective ? Ne faut-il pas prendre en compte les enjeux de pouvoir et les intérêts contradictoires que portent les différents acteurs du monde social pour construire des modes de représentation véritablement légitimes ?

 

Nous en discuterons mardi 19 novembre 2013, à de 19 heures 30 à 21 heures 30, à la Bourse du travail de Paris (Salle Louise Michel - sous-sol, 3, rue du Château d’Eau, Paris 10ème, M° République), avec :

 

 

- David Chavalarias, chercheur au CNRS (Centre d’analyses de mathématiques sociales) et à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est également directeur de l’Institut des systèmes complexes Paris-Ile-de-France (ISC-PIF)

 

- Alban Jacquemart, sociologue, chercheur associé au Centre Maurice Halbwachs (ENS/EHESS/CNRS) ; il participe actuellement à la recherche sur « Le plafond de verre dans les ministères. Une analyse de la fabrique organisationnelle des dirigeant-e-s » (CMH, DGAFP),

 

- et Henri Simon, militant marxiste, partisan du communisme de conseils.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.