Les AMAP, dix ans après les débuts, quel avenir ?

La Fondation Copernic consacre son émission de radio aux AMAP (pour "Association pour le maintien d'une agriculture paysanne"). Nées il y a une dizaine d'années, elles concernent aujourd’hui près de 200 000 personnes et environ 1 200 associations dans toutes la France.

La Fondation Copernic consacre son émission de radio aux AMAP (pour "Association pour le maintien d'une agriculture paysanne"). Nées il y a une dizaine d'années, elles concernent aujourd’hui près de 200 000 personnes et environ 1 200 associations dans toutes la France.

Après avoir fait le point sur les principes fondateurs de ces contrats de solidarité liant consommateurs et paysans, nous interrogerons Bertrand Mariaux, administrateur du réseau des AMAP d’Ile-de-France, lui-même investi depuis six ans dans une AMAP,

et Julien Blanc, socio-anthropologue de l’environnement au CNRS (Ladys), sur l’avenir des AMAP : leur poids face à l’industrie agroalimentaire et la grande distribution, le maintien ou la transformation des valeurs initiales dans les relations concrètes adhérents/producteurs, leurs liens avec l’agriculture biologique et avec les autres composantes de l’économie sociale et solidaire, les formes du soutien des pouvoirs publics.

Daniel Vuillon, fondateur de la première AMAP, sera également présent au téléphone (Denise Vuillon, Histoire de la première AMAP. Soutenir les paysans pour se nourrir durablement, Editions L'Harmattan, 2011).

Des extraits du film de Bénédicte Mourgues, Homo Amapiens (vidéo ci-dessous), seront diffusés.

Le podcast de l'émission du 28 septembre 2012 est disponible ici.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.