Déclaration finale du premier Forum syndical antiraciste

Le racisme est une réalité structurelle dans la vie quotidienne comme au travail pour des millions de personnes, que ses formes soient légales ou illégales. Il y a encore beaucoup à faire dans nos syndicats pour que cette réalité soit prise à sa juste mesure et combattue comme telle. C’est ce qui nous a conduit à organiser un premier Forum syndical antiraciste qui appelle des suites.

Le racisme est une réalité structurelle dans la vie quotidienne comme au travail pour des millions de personnes, que ses formes soient légales ou illégales.

Il y a encore beaucoup à faire dans nos syndicats pour que cette réalité soit prise à sa juste mesure et combattue comme telle.

C’est ce qui nous a conduit à organiser ce premier Forum syndical antiraciste. Par sa diversité, par la richesse de ses débats, cette initiative a été un succès.

De nombreuses questions y ont été soulevées qui nous engagent à continuer ce qui a été commencé.

Mettre sur pieds un centre de ressource et d’aide à l’organisation, qui soit aussi support de campagne, groupe de veille et d’accompagnement juridique, d’analyse et d’élaborations de revendications, espace de solidarité collective et de coordination : autant de chantiers que nous nous sommes donné à explorer après cette première initiative.

À l’heure où le Sénat vote l’interdiction de sortie scolaire pour les mères voilées, il est de notre responsabilité de réagir et de nous organiser.

Régularisation de toutes et tous les sans-papiers, égalité au travail, droit aux congés bonifiés… : pour avancer sur tout cela, parce que c’est une urgente nécessité, nous nous retrouverons donc très prochainement pour prendre une nouvelle initiative publique en octobre prochain.

Paris, le 18 mai 2019


 © Emilie Seto © Emilie Seto

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.