FPL

FPL

Le Fonds pour une Presse Libre (FPL) est un organisme à but non lucratif ayant pour objet de défendre la liberté de l’information, le pluralisme de la presse, l’indépendance du journalisme.
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 nov. 2021

Construisons un outil financier au service de l'indépendance du journalisme

Le 16 novembre à minuit, la campagne de financement citoyen du Fonds pour une presse libre se termine. Chaque don contribue directement à préserver une presse réellement indépendante. Dans ce climat pré-électoral délétère, plus que jamais, nous en avons besoin. Parrain de cette campagne, l'écrivain Alain Damasio raconte son rapport aux médias.

FPL

FPL

Le Fonds pour une Presse Libre (FPL) est un organisme à but non lucratif ayant pour objet de défendre la liberté de l’information, le pluralisme de la presse, l’indépendance du journalisme.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Fonds pour une Presse Libre c'est l'idée (un peu folle) qu'ensemble nous avons les moyens d'agir là où l'État cède. La quasi-totalité des grands médias français est aux mains des puissants, et ces derniers accaparent également les aides publiques à la presse. Alors il faut agir !

Le Fonds pour une Presse Libre propose de reprendre les manettes. Reconnu d'utilité publique, nous offrons des aides financières, une expertise et un accès aux avantages dont les médias réellement indépendants sont trop souvent privés. Collecter des dons en leur nom et vous offrir une réduction d'impôt de 66%, c'est le point de départ de notre mission. Le reste, c'est la tâche de notre équipe.

En faisant un don au FPL, vous vous assurez que votre soutien ira là où il est le plus utile.

Depuis bientôt un mois, nous sommes en campagne de financement citoyen. Nous avons déjà réuni plus de 135.000€ et visons maintenant l'objectif de 200.000€.

© Caroline Varon (@varo.caro)

Grâce à ce montant, nous pourrons :

  • Aider entre 8 et 10 médias indépendants en 2022 avec des dotations de 20 à 25.000€.
  • Lancer une nouvelle aide dédiée aux projets d'investigation, dont vous choisirez les deux thématiques annuelles.

Merci infiniment à toutes celles et ceux qui ont contribué et relayé. Grâce à vous, le Fonds pour une Presse Libre se découvre une force incroyable !

Cette force nous a déjà permis de lancer un appel : « Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante ! ». Rapidement rejoint par plus de 80 éditeurs de presse indépendants, cet appel est un événement inédit dans le monde des médias.

Mais face à la situation médiatique et politique actuelle, nous ne pouvons pas seulement nous contenter de faire front commun :

  • Nous travaillons déjà à faire remonter l'appel auprès de plusieurs commissions de parlementaires et d'experts travaillant sur le financement des médias et leur concentration...

  • Nous préparons d'ores et déjà un grand événement public en début d'année 2022 pour amener l'indépendance du journalisme dans le débat médiatique. Nous nous y étions engagés quoiqu'il arrive. Aujourd'hui, le succès de la collecte et de l'appel renforce encore davantage la pertinence d'un tel événement.

Il reste encore une semaine pour tenter d'atteindre l'objectif de 200.000€ !

Merci d'avance pour votre soutien.

SOUTENIR LE FONDS POUR UNE PRESSE LIBRE

Alain Damasio, parrain de la campagne.

Entretien avec Alain Damasio, ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante © Fonds pour une presse libre

Merci.
Toute l'équipe du Fonds pour une Presse Libre

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte