FPL

Le Fonds pour une Presse Libre (FPL) est un organisme à but non lucratif ayant pour objet de défendre la liberté de l’information, le pluralisme de la presse, l’indépendance du journalisme.

France

Sa biographie
Le Fonds pour une Presse Libre (FPL) a été créé en septembre 2019 à l’initiative des fondateurs et de l’ensemble de l’équipe de Mediapart. À l'origine, il s’agissait de rendre irréversible l’indépendance de ce journal, en sanctuarisant l'intégralité de son capital dans une structure à but non lucratif. Mediapart est devenu ainsi le 1er média national français non cessible, non achetable et non spéculable. Aujourd'hui, nous sommes complètement indépendants de Mediapart dans notre action et notre fonctionnement. Aucun des dons versés au Fonds ne peut bénéficier directement ou indirectement à Mediapart. Reconnu d'utilité publique, le FPL s'ouvre désormais à l'ensemble de la presse indépendante, pour offrir aides financières, expertise et accès aux avantages dont ces médias sont privés. Collecter des dons en leur nom et vous offrir une réduction d'impôt de 66%, c'est le point de départ de notre mission. La suite, c'est la tâche de notre équipe. Nous avons réuni une équipe d'experts (universitaires, éditeurs, professionnels des médias et du web, journalistes) qui participent bénévolement, à la condition d'être totalement indépendants dans leurs décisions. Leur travail : dénicher des projets ambitieux, sélectionner celles et ceux qui recevront notre soutien financier, mais aussi accompagner les médias vers leur indépendance financière.
Voir tous
  • Quand chaque euro finance l’indépendance

    Par
    Le FPL est la première structure à but non lucratif en France à apporter un soutien financier à la presse indépendante. Son fonctionnement et sa mission sont inédits. Nous avons besoin de vous pour consolider cette presse indépendante créatrice de richesses, de savoirs et porteuse d’innovations.
  • Le scandale des aides publiques à la presse se poursuit

    Par
    Alors que le ministère de la culture se refuse toujours à publier le montant des aides allouées aux différents titres, « La Lettre A » a pu dénicher les chiffres. Les plus grands bénéficiaires sont les journaux de Bernard Arnault, Xavier Niel et la famille Dassault, principales fortunes du pays.
  • Le Fonds pour une presse libre a besoin de votre soutien

    Par
    Seule la presse indépendante fait réellement bouger les lignes | Soutenons-la ! © Fonds pour une presse libre
    Organisme à but non lucratif, le Fonds pour une presse libre publie ce 19 octobre son rapport d’impact 2022. Vous y trouverez le détail de nos actions ainsi qu'une « Petite histoire des combats pour la liberté de la presse », par l'historienne Mathilde Larrère. Depuis deux ans, 300.000 euros d’aides financières ont été versées à 16 médias indépendants. Pour poursuivre notre action, nous avons besoin de votre soutien.
  • Patrick Drahi ne nous fera pas taire !

    Par
    capture-d-e-cran-2022-10-10-a-14-43-24
    Plus de 100 médias indépendants et organisations de journalistes s’indignent de la décision de justice obtenue par le milliardaire et son groupe Altice contre nos collègues de Reflets.info. Au nom du secret des affaires, il est décidé par le tribunal de commerce de Nanterre d’une censure préalable de toute information susceptible d’être publiée sur ce groupe. Du jamais vu.
  • Le Fonds pour une presse libre va soutenir neuf médias indépendants

    Par
    Le Fonds pour une presse libre vient de boucler son troisième appel à projets. Neuf titres d’information locale, nationale et internationale ont été primés et bénéficieront d’une dotation globale de 165.000 euros. Ces aides financières ne sont possibles que par la mobilisation des donatrices et donateurs.