Le FPL lance son deuxième appel à projet

Le Fonds pour une Presse Libre pour le pluralisme de la presse et l’indépendance de l’information lance avec enthousiasme son deuxième appel à projets tant le premier a été un succès. Christine Lazerges, administratrice du FPL, vous donne le mode d'emploi.

Le Fonds pour une Presse Libre lance son 2ème appel à projets

Le Fonds pour une Presse Libre pour le pluralisme de la presse et l’indépendance de l’information lance avec enthousiasme son deuxième appel à projets tant le premier a été un succès. 

Pour cette deuxième édition, le Fonds a décidé d’augmenter sa dotation à 70 000 euros afin d’aider des éditeurs de presse indépendants exploitant des publications qui consacrent une large part de leur couverture à l’information politique et générale (IPG), que celle-ci soit locale, nationale ou internationale.

Personne ne peut nier que depuis plusieurs années, la presse est confrontée aux rachats de grands groupes d’édition par des oligarques milliardaires, dont l’un des objectifs est d’en tirer des avantages fiscaux, sans réelle préoccupation pour le métier de journaliste et la qualité de l’information, si ce n’est pour préserver leur image et celle de leurs proches.

Lire l’article du FPL sur l’alerte des sociétés de journalistes

 Cette menace pour la liberté de l’information est préoccupante tant elle fragilise l’un des piliers de notre démocratie, et met à mal le droit de savoir.

Parce que les éditeurs de presse indépendants se trouvent en grande difficulté, le Fonds veut croire à l’effet vertueux de son aide, celui d’amener des médias à conquérir leur indépendance financière, quel que soit leur support, imprimé ou numérique.

Parce que la qualité de l’information est fondamentale pour permettre à chacun de se forger ses propres opinions et pour maintenir la confiance des lecteurs, le FPL apporte ainsi son soutien aux projets porteurs d'avenir, permettant de développer les activités de la publication, dans une perspective de pérennité et dans un cadre économiquement viable.

Les projets devront évidemment être respectueux des valeurs du Fonds. En bref, la promotion d’un journalisme d’intérêt public, portant des valeurs humanistes, démocratiques et sociales, au service de l’intérêt général. Le Fonds accordera une attention particulière à l’apport des projets à l’écosystème de la presse indépendante.

Les candidats pourront concourir jusqu’au 18 avril 2021, date de clôture des candidatures. Les projets sélectionnés seront annoncés début juillet 2021.

Toutes les informations sur l’appel à projets ici.

Rappelons que le FPL est un fonds de dotation à but non lucratif qui n’a pas d’équivalent en France. Pour mener à bien sa mission d’intérêt général, le FPL a besoin de soutiens. Il ne peut recevoir de fonds publics. Ce n’est qu’en recevant des dons (assortis de déductions fiscales) qu’il peut lui-même contribuer au soutien du pluralisme de la presse et de l’indépendance de l’information et, permettre ainsi aux médias de construire et transmettre une information de qualité.

Les premiers soutiens ont permis d’accompagner des projets présentés par trois médias indépendants : Guiti News, Orient XXI et la Revue Far Ouest. Plus de vingt-cinq médias avaient répondu à notre premier appel à projets.

Vous pouvez apporter votre soutien au FPL. Votre soutien permettra de soutenir un plus grand nombre de projets et donc de renforcer notre action de défense d’une liberté fondamentale.

Pour suivre l’actualité du Fonds, inscrivez-vous à la Newsletter du FPL, elle paraît une fois par mois.

Christine Lazerges
Administratrice du FPL, 
Ancienne vice-présidente de l’Assemblée nationale,
Ancienne présidente de la Commission nationale consultative des droits de l’homme,
Professeure émérite de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.