Franc SERRES
Ingénieur systèmes informatiques et d'infrastructures à Pôle emploi
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 juil. 2022

Comment peut-on laisser tomber Assange et les lanceurs d'alertes ?

Pour quelles raisons en est-on arrivé à cette situation sociale dramatique de sanctions des personnes honnêtes et à cette situation dangereuses pour nos libertés les plus fondamentales ?

Franc SERRES
Ingénieur systèmes informatiques et d'infrastructures à Pôle emploi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parce que ce sont les libéraux de la bourgeoisie et les royalistes du droit du sang d'extrême droite qui dominent…

Donc ce sont ceux :

  • qui mettent le culte clanique pro droite royaliste du droit du sang (extrême droite d'impérialisme royaliste du 15ème siècle contre l’expansion musulmane qui a mis au pouvoir la bourgeoisie capitaliste),
  • les libéraux anarchistes/de gauche/centre/droite/extrême droite avec les faux modérés bonapartistes d'extrémisme libéral et pervers narcissiques manipulateurs (girouettes de l'empire et des républiques avec les trahisons politiques),
  • ou ceux qui n'empêchent pas ces gens là de contrôler les pouvoirs sociaux de la démocratie («le vote cela ne sert à rien», même si personnellement je suis d'accord que l'on n'est pas dans une démocratie mais dans une aristocratie représentative des candidats de la ploutocratie et des dominations)…

qui sont responsables.

«La politique cela ne sert à rien» par exemple, donc on ne réfléchit et demande plus une alternative à ce système de dominations sociales.

Ou «la police à raison de tirer contre les casseurs alors que ce sont des citoyens qui se défendent de leur maltraitances sociales» sous prétexte de la presse «mainstream» qu'«ils défendraient la sécurité des personnes», alors que le problèmes c'est les moyens de la justice et que la police et l'armée doit-être sous l'autorité du peuple et non de ses représentants !

Toutes les luttes externes ou internes à ce système de domination et d'exploitation capitalistes par les pouvoirs sociaux (séparations des pouvoirs de Montesquieu) sont bonnes à prendre…

  • Tous ces vieux cons à la retraite à 60 ans de la génération facile dopés aux yé-yé et à la culture américaine, qui ont tout eu eux, ceux qui ont connu les guerres et la vie dure sont déjà mort ou complètement gâteux, qui votent pour ces gens là et sacrifient même leurs petits enfants tellement ils sont cons, individualistes et égoïstes…
  • Tous ces bofs programmés à la presse «mainstream» de propagandes, à la TV gogoles et aux mythes américains et du libéralisme (dans la réalité c'est l'inverse qu'il se passe aux USA), la fameuse ménagère de 40 ans qui croit tout ce que raconte les 20 000€ à 80 000€ par mois qui passent à la télé…
  • Tous ces jeunes endoctrinés et légumisés aux réseaux sociaux pour dénigrer, individualiser, diviser et «passivisé» par ces influenceurs aux ordres de la finance, qui en oublient comme cela que c'est l'action et l'engagement de terrain qui permet d'obtenir les choses.

Que le blabla, les commérages et moqueries (de nos bigotes de la sorcellerie, d'églises, de mosquées ou de synagogues) ne font que nous diviser, maltraiter les autres et devenir comme ces dominants pourris qui détruisent notre monde et notre existence !

C'est toute la stratégie des «think tank» de nos milliardaires responsables des changements climatiques avec la mondialisation des marchandises qui bouffe un pétrole monstre pour aller d'un bout à l'autre de la planète (et en plus on nous prend pour des cons avec nos pollutions locales de voitures pour gagner juste de quoi survivre), et de la crise écologique avec la surconsommation de l’inutile et des fringues qui épuisent nos ressources naturelles avec le capitalisme…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié