Franc SERRES
Ingénieur systèmes informatiques et d'infrastructures à Pôle emploi
Abonné·e de Mediapart

33 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 nov. 2022

Franc SERRES
Ingénieur systèmes informatiques et d'infrastructures à Pôle emploi
Abonné·e de Mediapart

Faut arrêter de faire passer les libéraux pour des gauchistes

On en a tous marre de la propagande Orwellienne actuelle ! Donc dans ce billet je propose de reposer les bases intellectuelles historique du libéralisme…

Franc SERRES
Ingénieur systèmes informatiques et d'infrastructures à Pôle emploi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La social démocratie ce sont des libéraux, pas des socialistes, des communistes et même des libertaires !

Et ces libéraux vont de la social démocratie jusqu'à l'extrême droite ; ils sont en monopôles dans l'information et sur la culture historique et économique de la définition des programmes culturels de l'éducation nationale, du linguistique de l'académie littéraire, et sociologique de l'académie des sciences.

C'est ce que l'on appelle la pensée unique !

Le libéralisme est l'idéologie de la banque du placement (impôts et taxes privés de la création monétaire de l'argent dette, impôts privés des biens de productions et impôts privés du foncier/immobilier) les vrais bourgeois.

Ces capitalistes sont comme la noblesse (des militaires et riches propriétaires fonciers et terriens) des aristocrates.

C'est au 15ème siècle son origine, quand les nobles qui contrôlaient l'économie avec la création monétaire des métaux rares (ce qui limitait l'économie) ont autorisé ces gens là à créer de l'argent dette (billets de banques). C'est la naissance des capitalistes ! (la ploutocratie)

Tout cela pour contrer la domination de l'empire ottoman, les turcs, les musulmans, et qui est aussi l'origine royaliste de l'extrême droite européenne et américaine. 

Cette idéologie est composée d'intellectuels, à l'image de ce qu'en décrit Bernard Mandeville, pervers manipulateurs. Ils sont la société orwellienne. Donc cette secte idéologique capitalistes (qui en France trouve son organisation secrète dans la Synarchie), a infiltré les anarchistes (droite et extrême droite comme Elon Musk), les mouvement socialistes et écologistes. Il sont les Michels Onfray, les Hollandes, les Jadots.

Ce sont ces manipulateurs qui nous font passer les régimes représentatifs (théorisés au moment de la monarchie de Juillet, dès les années 1820 par les doctrinaires, en particulier François Guizot, avant d'être en partie mis en œuvre dans les années 1830-1840) pour de la Démocratie.

«Démocratie représentative» est un oxymore !

Il vient des libéraux américains parce que c'était plus commercial pour se faire élire… Quand on est représenté c'est de l'aristocratie (le méritant, qui devient le meilleur, pour finir par le dominant. Le processus hubris quoi !).

Donc quand l'aristocratie représentative des candidats de la ploutocratie déconne, bien sûr, cela n'est pas un problème de la représentation ! Non, c'est un problème de la démocratie pour ce régime qui ne l'est pas…

Et ce régime organisationnel aristocratique est celui du capitalisme ! C'est un régime ploutocratique…

Qui est représentatif quand il est parlementaire, et bonapartiste, monarchie ploutocratique dit présidentielle, quand il est de pouvoir exercé par un seul homme.

Et la terreur à la révolution française elle n'est pas de gauche ou royaliste, elle est bourgeoise et libérale !

Terreurs des libéraux pour supprimer les opposants royalistes à leur prise de pouvoirs (terreur dit rouge dans le roman libéral historique de l'éducation nationale Française). Puis une fois qu'ils ont eu le pouvoir, c'est la suppression des vrais démocrates qui réclamaient la communalisé pour le peuple (ce que la propagande libérale appelle la démocratie participative et qui n'est autre que la vraie démocratie sur l'exécutif), et que la culture libérale appelle la terreur blanche !

Et après on nous fait passer ces gens là pour des modérés et démocrates, alors qu'ils ont les mains plein de sang ! comme les américains avec le génocide indien… Ils sont à l'images des girouettes du 19ème siècle, les Jules Ferry, etc. génocidaires des communards.

Je rappelle que le tiers état c'était les élus censitaires, les bourgeois des villes, alors que la population Française était à plus de 90% paysanne…

Moins

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte