Quoi de nouveau à Perpignan ? Rien, sauf L’Alternative…

Rubrique sur les élections municipales à Perpignan.

Le sondage paru dans l’hebdo local La Semaine du Roussillon et portant sur l’élection municipale de Perpignan n’apporte que peu d’informations nouvelles ou de véritables surprises. En réalité, les grands blocs électoraux classiques restent plutôt stables par rapport à l’élection précédente de 2014.

Les listes de droite (Pujol, Ripoull, Simon) avaient recueilli 43% des suffrages. Les quatre listes actuellement en lice (Pujol, Amiel, Grau, Ripoull) sont créditées du même total : 43%.

Les listes Cresta et Codognès, représentants alors d’une gauche au pouvoir nationalement sous le quinquennat Hollande, était en capilotade : elles ne dépassaient pas 17,5%. Cette ancienne gauche (ou nouvelle droite au regard de leur acceptation de l’austérité et du capitalisme vert) s’est transformée en cartel avec la liste Langevine qui atteint péniblement 14,5%.

L’extrême-droite reste en tête au premier tour, même si elle connaît un recul, passant de 34% à 26% (ou 28% si on additionne les suffrages attribués au dissident Bolo à ceux de son ancien mentor Aliot).

La seule nouveauté (à défaut d’être une réelle surprise si l’on intègre dans la réflexion les changements intervenus depuis 2017 avec le surgissement des mouvements politiques comme La France Insoumise, les vagues de « dégagisme » ou les mouvements sociaux de nature renouvelée comme celui des Gilets Jaunes) réside dans la liste citoyenne menée par le duo Caroline Forgues / Jean-Bernard Mathon, soutenue par des organisations politiques (France Insoumise, Génération-s, NPA, PCF, ERC). Testée pour la première fois, elle se situe d’emblée à un niveau particulièrement prometteur, à 13,5%.

Autrement dit, quoi de nouveau sur l’échiquier politique de Perpignan ? Pas grand-chose. Si ce n’est l’espoir suscité par la liste citoyenne « L’Alternative ! Perpignan écologique et solidaire ». Et la campagne ne fait que commencer…

Francis DASPE, animateur de groupe d’action de La France Insoumise  à Perpignan

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.