b-1-q-0-p-0
14 mai 2017- Le monde entier a les yeux tournés en direction de notre village gaulois. Curieusement les motards, les militaires, les corps dits constitués (aurions nous humbles mortels des corps destitués ?) les médias écrits, oraux ou télévisuels semblent s’être perdu en cours de route. Contrairement aux informations rabâchées à tout vent, la cérémonie ne commence pas à 10h du matin, mais à 16h.Le lieu choisi n’est pas l’Elysée mais le square Parodi boulevard Bruix Paris 16ème. Les plus beaux enfants du monde de 6 mois à 77 ans sont là avec ou sans leurs parents, le soleil brille, l’air est chargé de caresses et de fines surprises. Delia et Alexandre Romanès accompagnés de leurs enfants et famille, comme tous les Samedi et Dimanche, vont nous offrir les plus beaux cadeaux du monde : la beauté, l’imagination, la musique de l’âme, l’humour sans oublier une folie douce bienveillante et joyeuse, bref une constellation en forme de grâce. Avec son nouveau spectacle «  Si tu ne m’aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane » Le cirque Romanès organise en toute simplicité la rencontre improbable du cœur et de toutes les élégances. Un nombril se soulève doucement et la balle blanche qui y avait élu domicile roule doucement en direction des poumons de la jeune femme étendue sur le sol. Les longues robes à fleur virevoltent dans l’espace. Les chevelures blondes et brunes des merveilleuses danseuses ondulent d’avant en arrière. Des billes de plomb attachées à des cordes percutent le sol en rythme. Il a là le souvenir d’une obsession ancestrale en ligne directe avec les tambours de Calenda évoqués par Luis Bunuel. Délia Romanès chante la vie rauque et accidentée des êtres tendres et tragiques. Sa voix pourrait émouvoir la pierre. 14 mai 2017-  Une date à retenir d’autant plus fort que l’événement toujours unique n’attend que vous pour se reproduire. Les mauvaises langues jamais touchées par la grâce vous diront que cet article frise le copinage le plus éhonté. Hélas pour eux non seulement la famille Romanès , chats y compris a un immense talent poétique mais aussi un sens de l’amitié sans la moindre faille.6409737_1baafa5a-a746-11e6-9f5e-fe3e578b2aa7-0_1000x625

Je me souviendrai longtemps du 14 mai 2017. Le message envoyé est clair : plus nos concitoyens seront sensibles à la beauté, à la générosité et aux émotions de vie, plus notre démocratie en ressortira revivifiée.

Le 19 Mai à 20h, retenez bien cette date, le cirque Romanès, le seul cirque tzigane au monde avec Tchiriclif le nouveau espace dédié à la culture tzigane qu’il vient de créer, propose un spectacle d’exception «  Amor del Flamenco »Sous son chapiteau se produira Amador Rojas, un danseur de flamenco sublissime. Un évènement qui va à coup sûr bouleverser le nouveau quinquennat.

François Bernheim

Enregistrer

Enregistrer

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.