François Bonnet
Journaliste
Journaliste à Mediapart

122 Billets

7 Éditions

Billet de blog 11 janv. 2010

«A demain»...

«A demain», a conclu ce matin le journaliste de France Inter Nicolas Demorand à l'issue de la chronique de Stéphane Guillon. «Peut-être», lui a répondu l'humoriste. Sale ambiance dans la radio publique où, à peine neuf mois après la nomination de Jean-Luc Hees par Nicolas Sarkozy, soupçons et pressions semblent occuper le terrain.

François Bonnet
Journaliste
Journaliste à Mediapart
© France Inter
© France Inter
© France Inter

«A demain», a conclu ce matin le journaliste de France Inter Nicolas Demorand à l'issue de la chronique de Stéphane Guillon. «Peut-être», lui a répondu l'humoriste. Sale ambiance dans la radio publique où, à peine neuf mois après la nomination de Jean-Luc Hees par Nicolas Sarkozy, soupçons et pressions semblent occuper le terrain.

Quatre scènes en trois semaines. La première a lieu à l'Elysée, le mois dernier à l'occasion d'un pot au service de presse. Nicolas Sarkozy attaque bille en tête la directrice de la rédaction de France Inter, Hélène Jouan. Arrive la fin d'année et sa traditionnelle promotion de la légion d'honneur: parmi les heureux élus, le PDG de Radio France, Jean-Luc Hees, est promu officier de la légion d'honneur.

La scène III, rapportée par le quotidien Le Monde (à lire ici), remonte au 18 décembre. Philippe Val, l'ancien directeur de Charlie Hebdo nommé directeur de France Inter en juin dernier, s'explique devant la société des producteurs de la station. «France Inter est une radio qui coûte cher à l'actionnaire, qui n'est pourtant pas très bien traité par la station», assure-t-il. Le lendemain, un tract rappelle cette évidence: le seul actionnaire de France Inter est constitué des contribuables français qui paient la redevance audiovisuelle et non le président de la République. C'est la différence entre radio publique et radio d'Etat que ne peut ignorer Philippe Val.

Scène IV, vendredi, la cérémonie de vœux de Jean-Luc Hees aux salariés. «Ce ne sont pas les insinuations ou les allégations ou les fantasmes, toujours sous couvert d'un courageux anonymat, bien sûr, qui paralyseront l'action des gens responsables des antennes», affirme le PDG. Stéphane Guillon parle lui à découvert. Et ça fait du bruit.

Lire ici dans Le Point la réaction de Jean-Luc Hees à cette chronique radio.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Chez Lidl, la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause. Premier volet d’une enquête en deux parties. 
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
« Les intérimaires construisent le Grand Paris et on leur marche dessus »
Des intérimaires qui bâtissent les tunnels du Grand Paris pour le compte de l’entreprise de béton Bonna Sabla mènent une grève inédite. Ils réclament une égalité de traitement avec les salariés embauchés alors qu’un énième plan de sauvegarde de l'emploi a été annoncé pour la fin de l’année. 
par Khedidja Zerouali
Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée par la « crise du service public »
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat