François Bonnet
Journaliste
Journaliste à Mediapart

122 Billets

7 Éditions

Billet de blog 17 févr. 2010

Chic, c’est 1789 tous les jours!

Un problème ? Hop, une solution : le roi élyséen convoque des états généraux. Derniers en date : ceux sur la sécurité à l'école. Ça se concerte, donc, mais avec cette innovation de Nicolas Sarkozy qui ne veut pas finir comme Louis XVI : pas de cahiers de doléances et pas de tiers état. Petite revue d'états généraux si particuliers.

François Bonnet
Journaliste
Journaliste à Mediapart
© 
Un problème ? Hop, une solution : le roi élyséen convoque des états généraux. Derniers en date : ceux sur la sécurité à l'école. Ça se concerte, donc, mais avec cette innovation de Nicolas Sarkozy qui ne veut pas finir comme Louis XVI : pas de cahiers de doléances et pas de tiers état. Petite revue d'états généraux si particuliers.

Le gouvernement annonce pour avril la convocation d'«états généraux de la sécurité à l'école». Peu importe les innombrables annonces sur la sécurisation des établissements scolaires (il y a quelques mois Brice Hortefeux parlait d'installer des portiques de détection à l'entrée des lycées) non suivies d'effet ou à l'efficacité nulle. Peu importe les dizaines de milliers de suppressions de postes dans l'éducation depuis 2007.

Luc Chatel veut que l'on se penche «avec sérieux et recul» sur ces phénomènes ébouriffants de nouveauté, «le racket à l'école, les jeux dangereux dans les cours de récréation, les sanctions à l'école», a-t-il expliqué. Et pour que l'on comprenne bien l'importance de l'initiative, le ministre en rajoute dans le symbole : les «états généraux» se tiendront rue de Grenelle !

C'est un privilège du ministre, car la pauvre rue de Grenelle ne suffirait pas à abriter tous les états généraux passés, en cours ou programmés. Un rapide inventaire laisse rêveur sur cette méthode de gouvernement. Car le pouvoir n'a pas pour autant renoncé à créer des commissions pour enterrer les dossiers : Eric Besson et le «grand débat» sur l'identité nationale viennent d'en faire les frais lors du séminaire gouvernemental qui décida d'une commission ad hoc.

Outre les commissions, voici donc une nouvelle marche funéraire, celle des états généraux.

Il y eut les états généraux de la santé, en janvier et février 2008, organisés par Roselyne Bachelot et dont on redoute avoir tout oublié.

Il y eut les états généraux sur la presse clôturés en janvier 2009 et qui ont laissé frustrés tous les acteurs du secteur et, plus encore, ceux qui y participèrent.

Il y eut les états généraux sur l'outre-mer, achevés au printemps dernier dans un désintérêt quasi général.

Il y eut les états généraux de la dépense publique, organisés par les députés UMP au printemps 2009.

Il y eut aussi les états généraux sur la bioéthique (premier semestre 2009).

Sont en cours :

- les états généraux de l'enfance, lancés mardi et en fanfare par Nadine Morano. Par ailleurs, le conseil national des barreaux organise chaque année les états généraux du droit de la famille. Et le magazine Elle a organisé en novembre dernier les états généraux de la femme.

- les états généraux de l'industrie, organisés jusqu'à la fin du mois par le ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi.

- les états généraux du sanitaire dans les filières agricoles, lancés en janvier par le ministère de l'agriculture.

- le ministère de la justice s'est associé, pour sa part, aux états généraux du notariat, organisés par la profession le mois dernier.

- François Sarkozy, frère de Nicolas, a de son côté organisé les états généraux du bien vieillir, en novembre 2009.

- pour rappel, nous avions eu, au second semestre 2006, les états généraux de l'alcool.

- l'année précédente, c'était le tour des états généraux de la sécurité routière.

- Sans oublier les états généraux du cancer, régulièrement organisés depuis une dizaine d'années, et les états généraux de la psychiatrie.

Voilà dressé un état très général des états généraux. Pardon à tous ceux qui ont été oubliés.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La candidate du PS et le candidat de la Remontada à la présidentielle ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani
Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin