Le coronavirus est de retour, Jackie Chan aussi

La Chine doit faire face à une situation de catastrophe sanitaire avec l’épidémie de coronavirus, qui, lundi 3 février avait provoqué 361 décès. Et, dans ces moments de crise, l’acteur et chanteur de Hong Kong, Jackie Chan, répond toujours présent.

Jackie Chan, l’acteur de kung-fu le plus connu dans le monde depuis Bruce Lee, occupe une place spéciale dans la Chine d’aujourd’hui. Aux yeux de Pékin, il présente l’avantage d’être un Hongkongais patriote. Alors que la majorité des habitants de l’ancienne colonie britannique rejettent les projets de Pékin et ses ingérences de plus en plus nombreuses, lui ne cesse d’afficher ses sentiments pro-chinois et, lorsque l’occasion se présente, ne se prive pas de les chanter. De plus, il est une vedette internationale grâce à ses films de kung-fu, ce qui n’est pas négligeable pour un pays en quête de soutiens.

Jackie Chan, dont les parents avaient fui la Chine communiste, a été enrôlé dans le dernier vidéo-clip réalisé pour participer à la mobilisation du pays contre le nouveau coronavirus. Il apparaît au côté d’autres vedettes chinoises. Le titre de la chanson est « Je suis convaincu que l’amour va vaincre ». Une belle ode nationaliste, qui proclame que « sous le vent et la pluie nous allons cristalliser la force de la nation ». « Même si je ne peux pas t’embrasser, je suis encore plus proche de toi », chantent tous ces stars au service de la lutte contre le virus décrétée cause nationale. En 2008, lors du tremblement de terre au Sichuan, qui avait provoqué plus de 69 000 morts, on l’avait vu aussi chanter son soutien.

《坚信爱会赢》主题MV 文艺界致敬战斗在抗击疫情一线的所有人【新闻资讯|News】 © CCTV6 中国电影频道 CHINA MOVIE OFFICIAL CHANNEL

Lorsque ça va mal, Jackie Chan apparaît toujours. Le 24 janvier, le très kitsch gala télévisé du Nouvel an lunaire, l’une des émissions phares de la télévision publique, a affiché son soutien aux habitants de Wuhan, épicentre de l’épidémie. L’acteur de Hong Kong, lui, a repris en cantonais « La Grande muraille ne tombe jamais », titre phare de la première série télévisée de Hong Kong diffusée en Chine continentale en 1983, « Fok le légendaire ». Certains ont décelé une certaine ironie à l’écoute d’une des strophes de la chanson : « Demandez à mon pays s’il ressemble à une maladie »

[2020央视春晚] 歌曲《万里长城永不倒》 演唱:成龙 舞狮表演:李荣仔(完整版)| CCTV春晚 © CCTV春晚

Ces dernières années, celui qui avait tenté une carrière à Hollywood s’est illustré par des positions anti-américaines et une défense à tout crin du Parti communiste chinois. En 2019, il avait été interviewé par la télévision officielle chinoise, s’inquiétant des violences à Hong Kong, renouvelant son engagement patriotique et proclamant son amour du drapeau chinois.

© cgtnofficial

L’acteur de Hong Kong chante en toutes occasions, pas seulement lors des moments tristes. Il était présent lors des Jeux olympiques de Pékin 2008. Toujours cette fierté d'être chinois en bandoulière.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.