François Bougon
Journaliste, chargé du pôle International à Mediapart
Journaliste à Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 mars 2020

«Je résisterai» devient l’hymne de l’Espagne en quarantaine

Pedro Almodovar l’avait popularisé en l’intégrant dans son film « Attache-moi ». Ces dernières semaines, l’ancien tube du groupe Dúo Dinámico est repris sur les balcons.

François Bougon
Journaliste, chargé du pôle International à Mediapart
Journaliste à Mediapart

« Je résisterai » (« Resistiré »). C’est le titre d’un ancien tube redevenu d’actualité en Espagne au point de se convertir en hymne de la lutte contre la pandémie. Alors que le pays a dépassé la Chine en nombre de morts, il est repris notamment par ceux qui manifestent sur leurs balcons chaque soir pour montrer leur soutien au personnel soignant : « Je résisterai pour continuer à vivre, je supporterai les coups et je ne me rendrai jamais, et même si mes rêves sont brisés, je résisterai, je résisterai. »

© elenamzsz
Resistiré al xoronavirus #cartagena © Rock&Nurse RousTheNurse

D’où vient cette chanson ? D’un groupe de pop romantique appelé Dúo Dinámico, composé de deux chanteurs Manuel de la Calva et Ramón Arcusa – qui avaient gagné l’Eurovision en 1968 avec une de leurs compositions, La La La interprétée par Massiel.

La Voz de Galicia a interviewé Manuel de la Calva, 83 ans. Il raconte l’origine de la chanson. En 1987, il avait vu une interview télévisée du grand écrivain Camilo José Cela, au cours de laquelle ce dernier avait dit : « Celui qui résiste gagne. » Le journaliste Carlos Toro a composé les paroles, Manuel de la Calva et son compère Ramón Arcusa la musique, inspirée à certains moments par le « I Will Survive » de Gloria Gaynor. 

Duo Dinamico - Resistiré (Actuación TVE) © DuoDinamicoVEVO

Un an plus tard, elle était la première chanson de leur disque « En forma ». Un succès immédiat avec quelque 150 000 ventes. En 1990, le cinéaste de la movida Pedro Almodovar l’intègre dans « Átame! » (Attache-moi), film avec Antonio Banderas et Victoria Abril.

"Átame" en #MarzoTodoAlmodóvar © eldeseopc

Ce n’est pas la première fois que la chanson se convertit en symbole de résistance. Pendant la crise économique de 2001 en Argentine (« corralito »), la chanson était devenu un chant de rassemblement. Deux ans plus tard d’ailleurs, c’est dans ce pays que la télénovela « Resistiré » la reprend pour son générique en une version plus rock, interprétée par David Bolzoni.

Resistire - DAVID BOLZONI - VIDEO OFICIAL © vooooooooooooos

En 2011, le comique Gran Wyoming détourne les paroles pour en faire une critique du gouvernement du Parti Populaire (PP, droite) : « Je résisterai, je supporterai les années de gouvernement du PP. »

Wyoming y Ultima experiencia- Resistiré (Videoclip completo) © CHÔRBIDO INDUSTRIAS

Plus anecdotique, l’entraîneur du Betis, une équipe de football de Liga, a expliqué au journal sportif As qu’il avait passé la chanson pendant toute une semaine dans le vestiaire en 2007 pour encourager ses joueurs avant un dernier match où devait se jouer le maintien dans l’élite. Avec succès. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
À travers le monde, des armes « made in France » répriment et tuent
À la veille de la tournée dans le Golfe du président français Emmanuel Macron, du 3 au 4 décembre, les preuves s’accumulent sans émouvoir, au sommet de l’État. Des armes « made in France » participent à la répression politique dans plusieurs pays, au meurtre de civils dans les pires conflits de la planète, au mépris des valeurs et des engagements internationaux de Paris.
par Rachida El Azzouzi
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes, qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah
Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay