François Bougon
Journaliste, chargé du pôle International à Mediapart
Journaliste à Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 mars 2020

«Je résisterai» devient l’hymne de l’Espagne en quarantaine

Pedro Almodovar l’avait popularisé en l’intégrant dans son film « Attache-moi ». Ces dernières semaines, l’ancien tube du groupe Dúo Dinámico est repris sur les balcons.

François Bougon
Journaliste, chargé du pôle International à Mediapart
Journaliste à Mediapart

« Je résisterai » (« Resistiré »). C’est le titre d’un ancien tube redevenu d’actualité en Espagne au point de se convertir en hymne de la lutte contre la pandémie. Alors que le pays a dépassé la Chine en nombre de morts, il est repris notamment par ceux qui manifestent sur leurs balcons chaque soir pour montrer leur soutien au personnel soignant : « Je résisterai pour continuer à vivre, je supporterai les coups et je ne me rendrai jamais, et même si mes rêves sont brisés, je résisterai, je résisterai. »

© elenamzsz
Resistiré al xoronavirus #cartagena © Rock&Nurse RousTheNurse

D’où vient cette chanson ? D’un groupe de pop romantique appelé Dúo Dinámico, composé de deux chanteurs Manuel de la Calva et Ramón Arcusa – qui avaient gagné l’Eurovision en 1968 avec une de leurs compositions, La La La interprétée par Massiel.

La Voz de Galicia a interviewé Manuel de la Calva, 83 ans. Il raconte l’origine de la chanson. En 1987, il avait vu une interview télévisée du grand écrivain Camilo José Cela, au cours de laquelle ce dernier avait dit : « Celui qui résiste gagne. » Le journaliste Carlos Toro a composé les paroles, Manuel de la Calva et son compère Ramón Arcusa la musique, inspirée à certains moments par le « I Will Survive » de Gloria Gaynor. 

Duo Dinamico - Resistiré (Actuación TVE) © DuoDinamicoVEVO

Un an plus tard, elle était la première chanson de leur disque « En forma ». Un succès immédiat avec quelque 150 000 ventes. En 1990, le cinéaste de la movida Pedro Almodovar l’intègre dans « Átame! » (Attache-moi), film avec Antonio Banderas et Victoria Abril.

"Átame" en #MarzoTodoAlmodóvar © eldeseopc

Ce n’est pas la première fois que la chanson se convertit en symbole de résistance. Pendant la crise économique de 2001 en Argentine (« corralito »), la chanson était devenu un chant de rassemblement. Deux ans plus tard d’ailleurs, c’est dans ce pays que la télénovela « Resistiré » la reprend pour son générique en une version plus rock, interprétée par David Bolzoni.

Resistire - DAVID BOLZONI - VIDEO OFICIAL © vooooooooooooos

En 2011, le comique Gran Wyoming détourne les paroles pour en faire une critique du gouvernement du Parti Populaire (PP, droite) : « Je résisterai, je supporterai les années de gouvernement du PP. »

Wyoming y Ultima experiencia- Resistiré (Videoclip completo) © CHÔRBIDO INDUSTRIAS

Plus anecdotique, l’entraîneur du Betis, une équipe de football de Liga, a expliqué au journal sportif As qu’il avait passé la chanson pendant toute une semaine dans le vestiaire en 2007 pour encourager ses joueurs avant un dernier match où devait se jouer le maintien dans l’élite. Avec succès. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Proche-Orient
À l’hôpital al-Shifa de Gaza, les blessés racontent les bombardements
La bande de Gaza ressort épuisée de cet énième round de violences meurtrières entre Israël et le Djihad islamique palestinien. Malgré la trêve entrée en vigueur dimanche soir, les habitants pleurent leurs morts, les destructions sont importantes, et des centaines de blessés sont toujours à l’hôpital, désespérés par la situation et par les pénuries de médicaments. « J’ai vraiment cru qu’on allait tous mourir, enterrés vivants », raconte un rescapé.
par Alice Froussard
Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
par carlita vallhintes
Billet de blog
Une approche critique de la blanquette de veau
Un jour, je viens voir ma mère. Je mange avec ma mère. J’ai fait une petite blanquette, c’est dans la casserole, elle me dit et je lui dis que c’est chouette mais quand je regarde la casserole, c’est bizarre cette blanquette dans l’eau. On dirait qu’il manque quelque chose.
par noemi lefebvre
Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum