Monsieur le Maire, rendez-nous notre Journal de Saint-Denis!

Mathieu Hanotin, maire de Saint-Denis, a décidé de supprimer la subvention du Journal de Saint-Denis, vous avez condamné à mort notre journal et mis au chômage 16 salariés. Avec pour prétexte de conflits internes au JSD pour le tuer.

SIGNONS LA PÉTITION DES LECTRICES ET LECTEURS DU JSD!

jsdmerci
"... La rédaction vous a pourtant assuré qu'une sortie par le haut était possible. Il lui suffisait de quelque mois. Vous avez refusé ce délai.

Monsieur le maire, en ces temps de pandémie, priver les Dionysiennes et les Dionysiens du JSD, c'est les priver encore plus de liens avec les autres, c'est aggraver les souffrances du confinement.

La liberté de la presse est déjà attaquée dans tout le pays. Supprimer un journal est grave en démocratie.

Votre décision est arbitraire et irresponsable.

Pour nous lecteurs, le JSD c'est un lien essentiel avec Saint-Denis, tout Saint-Denis surtout quand on habite dans un quartier excentré. C'est, chaque semaine, découvrir des talents qui sont la fierté de notre ville multiculturelle et populaire. Ce sont des reportages et des enquêtes qui nous disent l'histoire, le présent et les futurs possibles pour notre ville.

Chaque semaine, notre journal est l'écho des énergies du vivre ensemble à Saint-Denis et nous en rend fier. Il est un outil d'intégration des nouveaux arrivants dans la ville. En donnant à comprendre la complexité de Saint-Denis, il aide chacun à y trouver sa place, à se l'approprier et à en devenir acteur. C'est un espace de liberté au service de la diversité des paroles, des images et de la pluralité des opinions.

Un outil partagé qui donne la parole à la population, aux oppositions, aux mobilisations et luttes, dans le respect du pluralisme. Au moment des élections il offre une information ouverte, impartiale et fiable. Vous le savez mieux que personne, monsieur le Maire, pour en avoir bénéficié chaque fois que vous avez été candidat. Le JSD est une aventure humaine partagée entre les journalistes et nous, les lectrices et les lecteurs.

Un journal pour toutes et tous, aux côtés de toutes et tous, qui met en valeur toute la diversité populaire de Saint-Denis, le miroir bienveillant et exigeant de notre ville.

C'est aussi une exception culturelle unique dans la presse locale française : un journal indépendant, ce qui n’a rien à voir avec les bulletins municipaux qui délivrent sur papier glacé des messages de communication au service de la municipalité.

Monsieur le Maire, le JSD est le BIEN COMMUN de tous les habitants de Saint-Denis.

Le JSD appartient aux Dionysiennes et aux Dionysiens, aux 110 000 habitants de notre ville. Rendez-le-nous!

RÉTABLISSEZ LA SUBVENTION, LE JSD DOIT VIVRE !"

Collectif des lectrices et lecteurs du journal de Saint-Denis

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.