L'entreprise privée, meilleure que le service public ?

L'antienne habituelle : le privé c'est souple, efficace, intelligent, le public, c'est lourd, rigide, borné. La preuve du contraire :

Cas d'école :

Un pub est ouvert de 18 h 00 à 02 h 00.

Dans la journée, l'exploitant dort, et à une autre adresse. L'agent OTI France laisse donc un avis de passage, en demandant de compléter le document avec le relevé des index et de le renvoyer.

Jusque là, tout est normal.

Mais le renvoyer où ?

C'est bien là le problème, il n'y a pas d'adresse au recto du document et le verso est absolument vierge de toute indication.

Je ne connais pas un seul service public qui commettrait une telle boulette.

Je ne comprends pas comment les exploitants de réseaux confient le relevé des compteurs à de tels fantaisistes.

Je ne comprends pas que dans une entreprise de la taille de OTI France, il ne soit pas trouvé une seule personne pour voir le problème.

oti-france

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.