Il n'y a pas d'antisémitisme excusable. Étude de cas n° 6

Un de mes commentateurs m'a reproché de donner trop d'importance à des allumés isolés et de négliger les complotistes, dont l'audience irait bien au-delà des cercles de l'extrême-droite. Je suis partiellement d'accord avec lui.

Ce que je reproche aux complotistes, c'est de tout expliquer par un complot unique, ou des complots gigognes, au service d'un complot générique fantasmé.

Mais je crains que les anti-complotistes ne jettent le bébé avec l'eau du bain, et oublient (ou nient) certains complots bien réels.

« Les Protocoles des sages de Sion » est un faux forgé à la demande de la police tsariste, mais le faussaire s'est inspiré de la dénonciation par Maurice Joly d'un complot bien réel : la prise de pouvoir par Louis-Napoléon Bonaparte.

L'histoire mondiale est pleine de complots, des petits, des grands, des réussis (la CIA contre Allende), des ratés (la même contre Castro). Elle est pleine de manipulations, de coups tordus, etc..

Certaines prises de position ne sont pas forcément complotistes, je prends un exemple sans me prononcer sur le fond de la question : en général, l'opinion publique occidentale défend la cause tibétaine contre le gouvernement de Pékin. Serait-ce du complotisme de rappeler que la société tibétaine était hiérarchisée, théocratique, inégalitaire, etc. et de s'interroger sur l'oubli par la même opinion publique de la situation très comparable que connaissent les Ouïgours ?

Si j'ai parlé des liens entre Kokopelli et Liberterre, ce n'est pas parce que ces derniers sont des allumés, mais surtout parce que Kokopelli a une bonne image de marque dans les milieux écologistes. Alexa classe le site 5500ème pour la France. Le site national de la LDH est classé 25 000ème.

Pour revenir à l'antisémitisme, le recensement fait par le site « Repères antiracistes » mentionne 26 sites actifs, 32 en sommeil et 31 disparus.

Il s'agit pour l'essentiel de sites dont l'antisémitisme constitue la vitrine, le fonds de commerce. Il y en a d'autres qui ne sont pas que cela : ils détestent aussi les immigrés, les musulmans, les noirs, les Roms, les homosexuels, les féministes, les fonctionnaires, etc.

Je reviens une fois de plus sur la plainte déposées par la LDH, le MRAP et d'autres contre des militants BDS de Montpellier et je continue à m'interroger : « Pourquoi eux, et pourquoi seulement eux ? », alors que les propos antisémites foisonnent, non seulement sur les blogs, mais aussi sur Facebook, etc.

C'est sur Facebook qu'un groupe anti-fa a signalé cet article publié sur le site « Lorraine nationaliste » :

Eurovision 2016 : le juif Amir Haddad représentera la France

Je ne suis pas un fan de l'Eurovision, loin de là, de ses chansonnettes formatées, la plupart du temps en anglais, au mépris de la richesse et de la diversité des langues européennes. Je n'ai jamais bien compris pourquoi Israël participait à ce concours, et pas le Canada.

Mais si on joue le jeu de ce concours assez consternant en cherchant à avoir un score moins minable que les fois précédentes, peu importe le candidat ou la candidate.

Les gens de Lorraine nationaliste préfèrent zapper le vrai débat sur l'intérêt du concours Eurovision et dénoncer les « juifs ».

Mais qui sont-ils ?

Ce ne sont pas des isolés, il s'agit d'une section d'un des nombreux petits groupes qui essayent de se faire une place à la droite du FN.

Ce sont les héritiers de Pierre Sidos, figure historique de l'extrême-droite française.

On peut en savoir plus en consultant ces liens :

http://lahorde.samizdat.net/2013/07/24/dissolution-de-loeuvre-francaise-et-des-jeunesses-nationalistes/

http://www.eric-verhaeghe.fr/extreme-droite-les-interessantes-confessions-de-pierre-sidos/

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/oeuvre-francaise/

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/jeunesses-nationalistes/

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/08/07/yvan-benedetti-et-alexandre-gabriac-reactivent-jeune-nation/

Le site Repères antiracistes cite quelques exemples des obsessions antisémites de cette mouvance.

Je ne pense pas que le fait qu'ils détestent aussi d'autres groupes de personnes que les juifs rende leur antisémitisme excusable.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.