La Manif pour tous condamnée pour avoir plagié la campagne de la SPA

J'avoue que ça m'a fait rire...

L’association La Manif pour tous a été condamnée pour avoir parasité la campagne de la Société protectrice des animaux contre la souffrance animale en reprenant sur internet quelques jours plus tard ses slogans et visuels mais détournés en profit de sa cause. Par un jugement du TGI de Paris du 23 novembre 2017, elle doit donc verser à la SPA solidairement avec l’éditeur du site 15 000 € de dommages-intérêts et 4 000 € au titre des frais de justice engagés pour le procès.
La SPA avait lancé une campagne nationale de lutte contre la maltraitance animale reposant sur trois types d’affiches sur un thème différent avec les hashtags suivants : « abattoirs », « expérimentation animale » et « corrida ». Les trois visuels posaient la question suivante « La torture… c’est légal ? » et un encadré « Monsieur le Président#JeVousFaisUneLettre » avec une photo d’animal et le sigle de la SPA. Quelques jours après, La Manif pour tous avait annoncé sur son site une campagne destinée aux réseaux sociaux « pour dénoncer le scandale de la PMA sans père et de a GPA (gestation pour autrui) » reposant sur la diffusion de sept visuels. Elle invitait les internautes à la relayer sur les réseaux sociaux. Or, quelques jours plus tôt La Manif pour tous a détourné cette campagne en remplaçant les thèmes de la SPA par les siens, en posant la question « L’exploitation des femmes… c’est légal ? » ou « l’infanticide… c’est légal ? » et en terminant l’encadré « Monsieur le Président… ». La SPA a donc assigné La Manif pour tous pour parasitisme.

Lire la suite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.