Jacqueline Sauvage

Un silence qui en dit long.

Son histoire est horrible : elle a été mariée pendant 47 ans à un mari violent et incestueux. Elle a tout supporté, jusqu'au jour où elle l'a tué à coups de fusil.

Un tribunal aurait pu estimer qu'elle avait déjà subi sa peine avant de tuer, qu'elle avait déjà connu 47 ans de bagne, mais il ne l'a pas fait. Elle a été condamnée à 10 ans de prison, et il est possible que les jurés aient été induits en erreur sur la peine effective par le procureur1.

Lors du procès, une des filles violées par le père a raconté des choses qui mettent en cause la manière dont les autorités ont traité l'affaire2.

Cette affaire épouvantable ne concerne en rien des personnes liées au sexo-séparatisme, au communautarisme.

Non, elle ne concerne que des « souchiens », que notre société concrête et réelle, que des institutions dont nous affirmons en permanence l'excellence pour les opposer à celles des « autres ».

Et c'est pour cela que Jacqueline Sauvage a été condamnée et que presque personne n'en parle.

1 http://www.metronews.fr/info/blois-jacqueline-sauvage-liberable-en-janvier-2017-vraiment/mold!j7MIL7NBGTU/

2 http://www.metronews.fr/info/blois-inceste-dans-l-affaire-sauvage-selon-une-fille-les-gendarmes-etaient-presque-au-courant/molb!7123EO8PFV5DA/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.