Décès de François Borella : réparer un oubli

Beaucoup d'hommages à cette personnalité de la gauche nancéienne et éminent juriste. Mais des oublis qui en disent long sur l'occultation de certains évènements.

François Borella est décédé le 7 mai 2017 et les articles d'hommage retracent sa carrière politique et universitaire.

France 3 Régions

Républicain Lorrain

Est Républicain

Mais il y a un oubli regrettable, celui du terrorisme d'extrême-droite : pendant la guerre d'Algérie, François Borella a été plastiqué par l'OAS.

et puis aussi cette inculpation, que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui :

C'est en dehors du syndicat étudiant qu'il participe, en juillet 1956, à la Conférence nationale étudiante pour une solution au problème algérien qui lui vaudra d'être inculpé d’atteinte à la sûreté de l’État en mai 1957, puis jugé et acquitté en octobre 1958.

Jusqu'au 21 mai 1957, François Mitterrand est ministre de la justice du gouvernement Guy Mollet. Ce gouvernement expédiera les affaires courantes jusqu'au 12 juin, date de l'investiture du gouvernement Bourgès-Maunoury.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.