François MUNIER
Voyageur, en rêve et en réalité.
Abonné·e de Mediapart

285 Billets

1 Éditions

Billet de blog 11 oct. 2020

La « loi de Dieu » et les lois des hommes.

Ça revient comme un mantra : il y aurait des gens pour qui la loi de Dieu serait supérieure aux lois des hommes. Belle découverte !! C’est pourtant le cas dans toutes les religions, et depuis longtemps. Et est-ce si grave ?

François MUNIER
Voyageur, en rêve et en réalité.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J’ai volontairement écrit « les lois des hommes », et pas « la loi de la République ». Parce que la Russie, l’Iran, la Chine, etc..sont aussi des républiques. Et parce que la Belgique, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, ne sont pas des républiques, et je ne pense pas que les lois y soient plus mauvaises qu’en France.

Et les lois de la République « française », puis que c’est de cela qu’il s’agit n’ont pas toujours été et ne sont pas toujours d’une qualité exemplaire, en matière sociale ou sociétale. Elles ont changé au cours des siècles et elles peuvent encore changer, en bien ou en mal.

Je ne vois pas pourquoi on sacraliserait des lois de la République, déclarées par essence irréprochables.

Soyons précis, pour un croyant, de n’importe quelle religion, la « loi de Dieu » a une valeur supérieure aux lois humaines.

Par exemple, pour un catholique convaincu, les relations sexuelles ne se conçoivent que dans le mariage, bien entendu exclusivement entre un homme et une femme, et tout acte interrompant une grossesse est condamnable.

Et si aujourd’hui les lois de la République (française) ne condamnent que les relations sexuelles non consenties ou avec des mineurs, ça n’a pas toujours été le cas. Preuve du danger qu’il y a à les sacraliser en oubliant qu’elles ne sont pas par nature immuables.

Donc un catholique respectera la « loi de Dieu », qu’il considérera comme supérieure.

De la même façon, un juif ou un musulman ne mangera pas certains aliments, dont la consommation est tout à fait légale.

Il n’y a conflit, et donc problème, que si une loi interdit ce qu’exige l’autre. Il y a des exemples, et pas forcément où on le croirait à première vue.

La conscription (service militaire ou national) a longtemps été une obligation légale. Les fidèles de certaines religions (ou de doctrines philosophiques) refusent de porter les armes, voire même de participer même indirectement, à la défense nationale. D’autres, qui ne sont pas par principe, opposés à l’institution militaire, refusent de participer à des guerres qu’ils estiment injustes.

En France, l’Église catholique s’est opposée à la loi de 1889 « curés sac au dos », qui soumettait le clergé séculier à la conscription.

Dans l’autre sens, les « lois de la République » sanctionnent l’aide aux migrants en situation irrégulière1.

Des militants, motivés par leurs conceptions religieuses ou philosophiques, enfreignent volontairement ces lois. Certains d’entre eux (qu’on retrouve souvent dans des organisations d’origine chrétienne2) placent donc la « loi de Dieu » au-dessus des lois de la République.

Et il est paradoxal de condamner ceux qui opposent leur conscience aux lois de l’État dans des sociétés occidentales qui ont fait d’Antigone une héroïne3.

1https://www.vie-publique.fr/eclairage/18715-du-delit-de-solidarite-au-principe-de-fraternite-lois-et-controverses

2https://doctrine-sociale.blogs.la-croix.com/migrations-chretiens-pieds-dans-plat%E2%80%89/2018/04/14/

3https://fr.wikipedia.org/wiki/Antigone_(fille_d'%C5%92dipe)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le « wokewashing », la nouvelle stratégie des majors pétrolières
La justice raciale, le féminisme et les droits LGBT+ sont de plus en plus mobilisés par les géants pétroliers pour convaincre des bienfaits de leurs activités fossiles. Une pratique récente baptisée « wokewashing » et qui n’a qu’un seul objectif : retarder l’action climatique pour continuer à nous abreuver de pétrole.
par Mickaël Correia
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Paris-Dauphine condamnée pour avoir discriminé une femme enceinte
Dans une décision inédite, la cour d’appel de Paris a condamné en novembre dernier la fondation de l’université Paris-Dauphine pour discrimination. La directrice, qui a écopé de huit mois de prison avec sursis, avait licencié une salariée juste après avoir su qu’elle était enceinte.
par David Perrotin
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois