Procès des militants BDS de Montpellier. La plainte mystère du MRAP

C'est une affaire assez lamentable, que je vais essayer de résumer :

Pendant l'été 2014 et l'offensive israélienne contre Gaza, deux militants pro-palestiniens de Montpellier et animateurs locaux de la campagne BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions) postent partagent sur leur page Facebook un dessin très contestable (mais pas antisémite) avec un lien vers un texte qui lui était clairement antisémite. Alertés, ils ont retiré le dessin et le lien dans le quart d'heure suivant, mais des copies d'écran avaient déjà été faites et une plainte sera déposée par la LDH.

Le dessin incriminé est un faux, diffusé notamment et probablement créé par la Dieudosphère.

Les explications des militants incriminés sont à cette adresse. Un texte de soutien est également consultable à cette adresse.

Manque de prudence, précipitation, certes, mais intention antisémite et négationniste, sûrement pas.

Des organisations spécialisées dans la défense, parfois inconditionnelle, de la politique israélienne, y compris la pire, se sont jointes à cette plainte.

Mais il n'y a pas eu à ma connaissance de plaintes contre les auteurs du texte vers lequel le lien renvoyait, ni contre d'autres diffuseurs, conscients ou non, de ce texte.

C'est assez logique, dans un contexte de contre-offensive israélienne contre les campagnes BDS dont les effets sont jugés néfastes pour cet État. Les actions du cyber-terroriste ULCAN appuient également à cette contre-offensive.

J'ai été très surpris d'apprendre, de sources distinctes et sérieuses, que le MRAP se serait joint à cette plainte. Notamment :

Procès LDH contre Saadia et Husein - 25 juin 2015 Montpellier © José Luis Moragues

 

 

 

Cette affaire crée des remous, alimentés par le silence de la direction du mouvement sur cette plainte éventuelle.

Si l'information était confirmée, cela créerait une fracture durable dans le mouvement de solidarité avec la Palestine. En effet, même si les thèmes d'action de la campagne BDS-France ne sont pas partagés par tous, il y a toujours eu une solidarité envers les militants poursuivis en raison de leur engagement.

Ajout du 22/07/2015 à 19 heures :

Nous apprenons aujourd’hui (6 juillet) que le MRAP a, au cours d’une réunion houleuse du Collectif National (CNPJDPI),  a confirmé qu’il volait au secours de la LDH et qu’il se portait partie civile contre Saadia et Hussein. C’est très regrettable car, lui et la LDH on beaucoup à perdre dans cette plainte injustifiée, irresponsable et préjudiciable.

Source

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.