François MUNIER
Voyageur, en rêve et en réalité.
Abonné·e de Mediapart

285 Billets

1 Éditions

Billet de blog 29 mai 2017

L'islamophobie rassemble faux laïques et vrais nationaux-catholiques

Riposte "laïque" sévit depuis 10 ans. Les "laïques" défendent maintenant un mouvement qui prône la "royauté sociale de NS Jésus-Christ". L'islamophobie même à tout, surtout au pire.

François MUNIER
Voyageur, en rêve et en réalité.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Civitas est un héritier du mouvement « La Cité Catholique » qui a décidé de devenir un parti politique notamment pour des raisons fiscales.

L'histoire complète est racontée ici et sur l'excellent site anti-fasciste La Horde

L'objectif de Civitas est d'instaurer la « royauté sociale de Notre-Seigneur Jésus-Christ ». Difficile de faire moins laïque et moins républicain.

Civitas, alors association, avait été en pointe dans l'opposition au mariage pour tous.

Son président, Alain Escada, est belge. Donc, quand on expulsera des agitateurs religieux qui violent les principes de la République, il faudra le mettre dans le premier train.

Pour les élections législatives de juin 2017, le parti Civitas s'est associé à d'autres groupuscules « à droite du FN mariniste » : le Parti de la France de Carl Lang et les « comités Jeanne » de papa Le Pen.

Une de ses candidates est Marie-Jeanne Vincent, dans la 7ème circonscription du Pas-de-Calais. La dame est professeure de lettres et de théâtre dans un lycée public. Elle mord donc la main qui la nourrit.

« Car quel est le projet de Civitas pour l’école ? Publié en décembre 2016 dans le n°62 de sa revue, ce projet écrit par Claude Meunier-Berthelot, elle aussi pourtant nourrie par l’Éducation nationale, ne laisse aucune place à l’ambiguïté. Marie-Jeanne Vincent, en tant qu’enseignante, serait ainsi selon Civitas au service d’une idéologie perverse : « Obligeant les jeunes à s’inscrire dans la logique des valeurs de la république avec obligation de les servir alors qu’aucun texte ne définit ces valeurs (sic), l’institution scolaire et universitaire poursuit le dessein de pervertir la moralité de nos enfants avec des principes totalement contraires aux lois naturelles. » Vincent serait aussi au service de l’anti-France : « Le système scolaire pour nos enfants est anéanti pendant que dans le même temps, un système éducatif parallèle d’excellence en faveur des élèves issus de l’immigration a pris un essor considérable ». Aussi, on ne pourrait que conseiller à Vincent de démissionner, et vite, pour rejoindre une école « véritablement libre », c’est-à-dire hors contrat. Car comme le dit Meunier-Berthelot, il faut que « le peuple français puisse s’affranchir de cette institution républicaine, véritable machine à broyer l’intelligence de nos enfants et à détruire l’identité française ». Alors Marie-Jeanne, prête à renoncer au confort d’un salaire de fonctionnaire pour tes convictions ? Un peu de courage politique, s’il te plaît…1 »

Trois lycéens (deux garçons et une fille) ont dénoncé cette candidature, ce qui est leur droit et tout à leur honneur. Ce qui a suivi est très inquiétant :

- Menaces physiques2

- Violentes attaques, notamment sur le site « Riposte laïque », avec comme d'habitude des attaques sexistes :

« Et les pires sont d'une violence inouïe ou riches de sous-entendus : « Quand est-ce que quelqu'un va les attraper et leur casser les jambes à ces trois affreux ? », lâche Adrien qui ajoute « Une balle à chacun, au demeurant, pour haute trahison ». « A ce stade, nous devrions chercher le chemin de ces trois minus, cela serait de la complicité de ne pas chercher à les croiser ! » glisse Lombard. »Et cette petite idiote qui se dit juive : qui assassine des juifs de nos jours ? » se demande encore Andrea. « Si un jour cette Manon se fait agresser et violer (...), elle n'aura que ce qu'elle mérite » conclut Martial. »3

Le site dénonce également une manifestation locale contre Civitas :

« Les valeureuses forces « humanistes », « progressistes » souhaitant que Madame Vincent « soit virée de l’Education Nationale » ont vaillamment défilé au son des tambours et en burka,  dans le centre-ville pour se poser devant le Lycée où exerce la candidate Civitas que les Commissaires politiques de la Gauche Bien Pensante aimeraient sans doute soumettre à La Question ! »

Une reportage sur cette manifestation a été publié sur le site de la « Voix du Nord ». Il y a effectivement des tambours, et les joueurs, des hommes, ont choisi d'apparaître masqués, avec des cagoules évoquant le niqab, pas la burqa. Je ne sais pas quel est l'intérêt de cette provocation, mais les visiteurs du site croiront qu'il y avait des femmes en burqa.

Les fondateurs du site viennent de Respublica-La Gauche républicaine (Pierre Cassen4) et du MRC via Dupont-Aignan (Christine Tasin).

Aujourd'hui, au nom de la laïcité, ils défendent l'Algérie française, en parlant du « traître Maurice Audin », l'extrême-droite catholique de Civitas.

Jamais à court de mensonges, ils qualifient une candidate de la « France insoumise », binationale française et algérienne, d'islamiste. L'islamiste en question pose pour la photo cheveux au vent et avec un (petit) décolleté. Les lecteurs de RL vont en perdre leurs repères !!!

Si on survole la « une » du site (prévoir du Vogalène en cas de lecture prolongée) on voit aussi une dénonciation de l'accueil des réfugiés syriens, parmi lesquels se glisseraient des terroristes, une attaque contre Fadila El Miri, militante du NPA, coupable de blasphème national-républicain5, avec une photo non sourcée, non localisée et non datée. Cerise sur le gâteau, le rapprochement est fait avec la dégradation de tombe de De Gaule à Colombey-les-deux-églises.

Et bien sûr, des attaques contre Najat Vallaud-Belkacem, qui serait la plus incompétente des ministres de l'Éducation nationale depuis des décennies, avec une photo glamour laissant passer le message subliminal qu'elle est arrivée à ce poste à cause d'autres qualités qu'intellectuelles.

Le plus incroyable est la page de liens, dont l'URL est tout un programme :

https://ripostelaique.com/principaux-sites-sur-lislam

On y trouve le « worse of » de l'extrême-droite en ligne.

Une étude sur « Les liaisons parlantes de Riposte laïque » a été publiée sur ce site.

Bref, ça pue et personne de respectable ne devrait faire confiance à ce site.

1 http://lahorde.samizdat.net/2017/05/26/calais-quand-riposte-laique-defend-civitas-et-sen-prend-a-des-lyceens/

2 http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/27/legislatives-2017-une-lyceenne-menacee-de-mort-a-calais-pour-av_a_22112247/

3 http://www.nordlittoral.fr/31235/article/2017-05-24/des-eleves-de-berthelot-menaces-de-mort-pour-avoir-pris-position-contre-civitas

4 Que les ignorants confondent avec Bernard Cassen.

5 Le doigt d'honneur n'est pas mon mode d'expression spontané, mais ceux qui parlent du « traître Maurice Audin » devraient être les derniers à s'offusquer.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Politique
En marge du meeting de Zemmour, des habitants de Seine-Saint-Denis fustigent « sa politique remplie de haine »
Éric Zemmour a tenu le premier meeting de sa campagne présidentielle dans un département qui représente tout ce qu’il déteste. Cibles quotidiennes des injures du candidat d’extrême droite, des citoyens de Villepinte et des alentours témoignent.
par Hannah Saab (Bondy Blog)
Journal — Gauche(s)
À La Défense, Jean-Luc Mélenchon veut montrer qu’il est le mieux armé à gauche
Lors de son premier meeting parisien, le candidat insoumis à la présidentielle s’est posé comme le pôle de résistance à la droite et à l’extrême droite. Il a aussi montré sa capacité de rassemblement en s’affichant aux côtés de nombreuses personnalités de gauche.
par Pauline Graulle
Journal — Europe
En Andalousie, la colère intacte des « travailleurs du métal »
Après neuf jours d’une grève générale qui a embrasé la baie de Cadix, le retour au calme semble fragile. Nombre d’ouvriers des chantiers navals ou de l’automobile n’en peuvent plus de la flambée des prix comme de la précarité du secteur. Ils se sentent abandonnés par le gouvernement – de gauche – à Madrid.
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai