Pas de fromage pour les dirigeants de Auplata

Les dirigeants de Auplata avaient , pour assurer leurs salaires futurs, proposé une resolution separant la production de Auplata, afin que la production n'entraine pas tout Auplata vers la liquidation. Cette résolution a eté votée lors de l'AGE du 28/9/2018 , mais le conseil d'administration n'a pas mis en oeuvre cette résolution.

Pas de fromage pour Tamagno

Résultat consolidé du vote résolution par résolution (AGE)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE PROROGÉE ET AJOURNÉE AU 28 SEPTEMBRE 2018

Nombre total de voix ayant droit de vote: 567 850 686

La 3 eme résolution ex 10eme résolution, celle concernant la scission entre Auplata et AGP a été votée

 

Résolution n°2 (anciennement Résolution N°10)

Quorum : 20% Majorité : 66%

Nombre de voix

113 570 138 0

Nombre de voix

Nombre de titres

113 570 138 0

Pourcentage de voix

Titres (%)

20,00% 0,00%

Pour 113 359 052,99,814%

Contre 211 086, 0,186%

Abstention 0,0,000%

 

Mais manifestement le conseil d’administration n’a pas suivi cette autorisation de l’AGE puisque le capital n’a ete réduit que de 80 854 095,98 € à 46 202 340,56 €, (i) par imputation des pertes constatées , et donc ne prend pas en compte le  22.590.000 euros de réduction de capital correspondant à la scission de AGP.

 

Il y a 4 membres au conseil, mais seul le congolais L.G Nyafé qui détient via la société Brexia de son fonds Tribeca 6.3% du capital à des actions , il a décidé contre la scission .

 

Tamagno et autres dirigeants qui avaient inventé cette scission pour protéger leurs  salaires futurs en débarrassant Auplata de la production,avec des pertes actuelles de production qui seront encore augmentées par les pertes de l’usine de cyanuration , la production aurait entrainé l’ensemble vers la liquidation.

L’usine de dieumerci est en effet pas rentable . Elle va traiter 100 000 tonnes de rejets par an , rejets dont la teneur moyenne est 1.8gramme par tonne , ce qui permet avec un taux de récupération de 95% de produire 171kg d’or par an .

Auplata avait indiqué un cout de production de la moitié du cours de l’or pour une production annoncée de 600kg par an , soit une cout annuel de la valeur de 300kg d’or .

172kg d’or vendu pour un cout de 300kg d’or , l’usine va perdre la valeur de 128kg d’or par an, soit 4.6ME .

Il n’y a pas de miracle , Auplata annonce un personnel d’exploitation de 40 personnes, 40 personnes vivant en base vie ça coute ( voir ci dessous Cout personnel) 508kE par an , soit 6.1ME par an , pour 172kg d’or vendu valant 6.19ME .

Les ventes d’or couvrent juste les couts de personnel, sans compter le gas oil  pour les vehicules et groupes électrogènes , la location et entretien des véhicules et engins d’extraction , l’amortissement de l’usine qui a couté au moins 12ME , les produits chimiques : cyanure , chaux , neutralisant du cyanure, le personnel de gestion etc… 

 

"Cout personnel

le fonctionnement la base vie hébergeant les 40 personnes comprenant les gens qui font fonctionner la base vie, on compte 120Epar personne et par jour, soit :

120*40*30.5=146kE par mois.

Pour les salaires,  on separe les gens  de Bateman , qui doivent etre vendus par Bateman , 150Epar heure , 180 heures par mois soit pour les 6 , 6*150*180=162kE par mois .

Les habitants de la Guyane gagnent en moyenne 2 436 € netspar mois, soit 29 227 € netspar an 

Soit en 2016 en pleine jungle, 3300Enet, ou 5900E/mois charges salariales et patronales comprises, cela fait pour 34  salariés ,200kE par mois 

D’ou les depenses mensuelles de personnel hébergement de

146+162+200=508kE par mois ,"

 


Didier Tamagno Président du Conseil d’Administration

Rémy de Becker Membre du Conseil d'administration

BGPP, représenté par Luc-Gérard Nyafé Membre du Conseil d'administration

Alex Van Hoeken Membre du Conseil d'administration

 

 

10 eme résolution

Autorisation d’une réduction de capital non motivée par des pertes d’un montant de 22.590.000 euros, par attribution de la totalité des actions détenues dans le capital de la société Compagnie Minière Dorlin - CMD renommée Auplata Guyane Production (« AGP »), à réaliser par voie de réduction de la valeur nominale des actions, sous la condition suspensive de la réalisation définitive d’un apport en nature d’actifs au profit d’AGP et délégation de pouvoirs au Conseil d’administration en vue de sa réalisation (Dixième Résolution) ;

 

 

ACTUSNEWS01/10/2018 à 21:30

A la suite de l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires d'Auplata (Euronext Growth - FR0010397760 - ALAUP), réunie le 28 septembre 2018 sous la présidence de Didier Tamagno, Président du Conseil d'administration et Directeur général, qui a adopté l'ensemble des résolutions soumises au vote, le Conseil d'administration, conformément à l'autorisation qui lui a été donnée par l'assemblée générale extraordinaire du 28 septembre 2018 aux termes de la 3èmerésolution, a décidé de réduire le capital social d'un montant de 34 651 755,42 € pour ramener le montant du capital social de 80 854 095,98 € à 46 202 340,56 €, (i) par imputation des pertes constatées dans les comptes sociaux de l'exercice clos le 31 décembre 2017 dûment approuvés par l'assemblée générale ordinaire du 16 juillet 2018 et (ii) par imputation des pertes de l'exercice social ouvert le 1erjanvier 2018, par voie de diminution de la valeur nominale de chaque action de quatorze centimes (0,14) d'euro à huit centimes (0,08) d'euro.

Le capital social est désormais fixé à un montant nominal de 46 202 340,56 € et reste divisé en 577 529 257 actions dont le nominal est désormais de 0,08 € chacune.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.