Moderation a sens unique sur les forums boursiers

Avec la loi de 2004 , les organisateurs de forum boursiers n'ont d'autre choix que de supprimer les messages qui leurs sont denonces et a supprimer les auteurs , Les forums sont ainsi a sens unique , ce ne sont pas vraiment des forums mais juste des lieux ou les gens , disent tout le bien de leur action . On donne un exemple de faux message , sur le forum boursorama de Auplata.

Modération des fausses nouvelles sur les forum boursiers .

Les messages de fausses nouvelles foisonnent sur le forum boursiers et en particulier sur Boursorama , qui est de loin le plus gros forum boursier de France .

Evidemment comme toutes les fausses nouvelles favorables a une société , elles restent sur le forum car personne ne va dénoncer ce message .
Par contre un message défavorable a une société est vite dénoncé par les personnes du forum surtout s'il est vrai , qui doivent lui attribue quelque qualificatifs , diffamation , calomnie , mensonge , dénigrement .
En recevant une plainte de ce type le modérateur supprime le message sans même le lire , en effet si Boursorama ne supprime pas un message qui lui a été dénoncé comme étant illicite , elle peut être tenue pour responsable , civilement et pénalement .

C'est pourquoi les forums de Boursorama ou on ne voit que des messages favorables a l'action dont ils sont le sujet , n'ont aucun intérêt , tout le monde est d'accord pour dire tout le bien qu'ils pensent de la société , les fausses informations favorables a la société y restent indéfiniment, il n'y a ni dialogue ni controverse .
Les messages défavorables qui se basent sur des faits ou la com de la société sont détruits et les auteurs inactives .

En fait l'application mécanique de la loi de 2004 en application de laquelle Boursorama ,pour être tranquille , et enlève tout contenu qui lui a été dénoncé comme illicite est favorable a Boursorama .

On les comprend quel est l'intérêt de prendre des risques pour rien ? même s'il. lisait le message et le trouvait licite , il faudrait encore prouver au juge qu il était licite a l'époque ou il a été dénoncé a Boursorama , en cas d'attaque au civil ou au pénal .

 

Les forums y perdent en intérêt puisque quasiment tout le monde bêle a l'unisson mais Boursorama n'a rien a faire de l'intérêt ou de la qualité de ses forums .
Ce qui intéresse Boursorama , c'est la fréquentation , le nombre de visiteurs mensuels et celui des visiteurs uniques car ce sont ces nombres qui déterminent avec la durée de visite le montant des tarifs de publicité .

Certes en inactivant les pseudos qui ne hurlent pas avec les loups , Boursorama perd quelque visiteurs , mais le reste , la grande majorité des gens qui fréquentent les forums ne viennent pas pour les discussions , ils viennent pour voir des messages , vrais ou faux , ils s'en fichent , qui les confortent dans le bien fonde de leur investissement . Plus il y a de messages favorables et plus ils sont outrés et plus ils viennent lire et relire ces messages qui leur disent qu'ils avaient raison et qu'ils vont devenir plus riche .

 

Boursorama n'a pas vraiment le choix , ses modérateurs n'ont ni le temps ni la compétence de vérifier si chaque message dénoncé est licite ou pas . et ils suppriment , ils doivent même avoir des instructions pour cela .

Comment serait il possible d'éviter cela sur des forums , peut être des forums payant ou la société qui organise ne dépendrait pas des recettes de pub et aurait moins tendance a supprimer les messages qui déplaisent a la majorité , ils pourraient aussi se payer des modérateurs qui ont le temps de lire les messages dénoncés et qui aurait un peu de bon sens ce qui permet sans connaitre grand chose entre les contenus vrais et les faux , mais il y a des centaines de titre cotés .

Mediapart est un tel site payant , mais il n'y a pas de blog ou de forums dédiés a la bourse , sauf exception les messages qui mis dans des forums boursier seraient dénoncés et supprimés restent sur Mediapart "
Mais la raison n'est pas que Mediapart les a validés , mais simplement que comme personne ne les lit , personne ne les dénonce.


Ci dessous un exemple de message faux sur le forum Auplata de Boursorama :

Alimentation électrique de la cyanuration

"28 août 201818:39

'Alimentation électrique usine de cyanuration
Je lis pas mal de post sur ce forum, qui racontent tout et son inverse.
Concernant l'usine de cyanuration, je me demandais comment elle était alimentée en électricité car faire tourner des groupes électrogène 24H/24H et 7J/7J cela a un sacré coût.
Donc après avoir lu plusieurs posts à ce sujet j'ai tout simplement demandé à Auplata.
La réponse de Auplata quelques jours après :
" L'usine de cyanuration de Dieu Merci est alimentée par le réseau public, notamment par le barrage hydraulique dit de Petit Saut appartenant à EDF."
Je vous fourni cette réponse pour ceux que cela peut intéresser ....."

Probablement parce que cela implique que l'usine va demarrer puisqu'elle est alimentée par le réseau ,ce message a été recommande 18 fois .

Or il n'y a pas de reseau a Saint elie ainsi qu'on le voit dans le compte rendu d'une réunion concernant Saint Elie ou est évoqué l'électrification:

" les études préliminaires pour les installations photovoltaïques sont en cours de complétude et les éléments ont été transmis pour avis à la DEAL. Un projet complémentaire est en cours d’analyse."

Sur le plan pluriannuel de l'energie 2019 2023

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-28606-projet-ppe-guyane.pdf
on voit que les petites communes isolées qui rassemblent 29 086 habitants10 (soit 12 % de la population guyanaise), sont approvisionnées en électricité à partir de systèmes électriques autonomes appartenant aux autorités concédantes et exploités par EDF11. La commune de Saint-Elie est un cas à part : la commune exploite elle-même un groupe électrogène et un mini-réseau.

 

Pas de réseau non plus a la mine de Dieumerci ni a la mine de SMSE de Saint Elie qui sont a quelque km du village , d'ailleurs s'il y avait du réseau a la mine il y en aurait dans le village qui est a quelque kilomètres.

Et comme avec le cyanuration la consommation électrique qui constituait une bonne part du cout de la gravimétrie va baisser et que de plus la population du village de Saint Elie qui aurait été alimentée par la même ligne a été divisée par 4 depuis 10 ans avec le départ des orpailleur illégaux qui y vivaient - il n'y aucun intérêt économique a alimenter une zone isolée dont la consommation électrique a baissé .

Alors est ce Auplata qui se trompe en donnant une fausse information a l'auteur du message ou qui ment ? ou est ce plus simplement que l'auteur n'a pas posé la question et répond lui même a sa question , il écrit , "le barrage dit de Petit Saut" , or le barrage n'a pas d'autre nom que Petit Saut , nom du lieu dit ou le barrage a été construit sur un resserrement naturel du fleuve Sinnamary ,Auplata qui reporterait un document Edf Guyane aurait dit barrage de petit saut .

Si c'est l'auteur qui a inventé la réponse , la raison n'est pas tant que parce qu'il croit que cela peut être favorable au cours car après tout l'info n'a guère d'interêt puisque l'usine a été déclarée rentable par Jean François Fourt et par Euroland et peu importe les conditions techniques de cette rentabilité . Mais l'auteur devait rechercher plus simplement les recommandations du forum - et il a réussi.

Le village de Saint Elie, 95 habitants est alimente par un groupe electrogene prive de 100kVA , la mine Auplata de Dieumerci et la mine SME SMSE de Saint Elie sont alimentee par des groupes électrogènes fonctionnant au gas oil , pour Dieumerci il y a 2 Iveco GE de 450kVA , un Iveco GE de 30kVA et un Skoda GE de 12kVA qui alimentait l'usine de gravimetrie . Le gas oil pour alimenter les groupes etait un gros poste de depenses de la gravimetrie .

La puissance installée pour l'usine de cyanuration est 650 kW ,la consommation électrique de la cyanuration est plus faible que celle de la gravimétrie qui comprenait notamment des gros consommateurs comme des broyeurs a boulet , des broyeurs a marteaux , des séparateurs centrifuges .

A Montagne d'or , qui consomme 20 MW , l'alimentation electrique se ferait a partir du reseau a Saint Laurent du Maroni par une ligne 90000V de 106 km payee par la mine .
Pour Dieumerci s'il souhaitait une alimentation Edf il faudrait tirer une ligne 20000V entre le réseau guyanais et la mine aux frais de Auplata .
Le point le plus proche du réseau est la centrale de petit saut qui est a 60 km de Dieumerci
La ligne coute dans les 100000E par km - soit 6ME , plus de la moitie du prix de l'usine , pour si peu de puissance une telle distance et une durée d'utilisation de 5ans - il est plus économique de continuer a fonctionner avec des groupes électrogènes ,

 

"Mardi 17 octobre 2017, le Président Rodolphe Alexandre a reçu Véronique Jacaria Maire de Saint-Élie accompagnée par son premier adjoint Christian Pitta et son chef de cabinet Eric  Jacaria pour s’entretenir sur des projets de développement de la commune :
* Le désenclavement de la commune
* Le développement de la filière aurifère dont le renouvellement des concessions minières est prévu en 2018
* La couverture sanitaire, actuellement aucune présence professionnelle n’est assurée
* La présentation du projet « Nouvel Hameau » en bordure du Lac de Petit-Saut
* Le projet d’électrification rurale
Le Président a écouté avec beaucoup d’attention la présentation de la délégation de Saint-Elie. Il apparait important que chaque territoire ait son propre modèle de développement, appuyé par la CTG dans le cadre de ses compétences.
Des réponses ont été proposées au Maire par les services techniques de la Collectivité Territoriale que Hervé Tonnaire, le Directeur Général représentait lors de cette rencontre.
Une synthèse de l’offre territoriale a été transmise à la délégation de Saint-Elie, rappelant que 3 projets d’infrastructures sont en cours avec un 1er versement effectué par la CTG. Concernant l’offre de santé, il faut rappeler qu’il s’agit d’abord d’une compétence régalienne, la CTG étudie la possibilité de rétablir les activités de PMI sur ce territoire, en utilisant le levier de la mobilité.  Concernant le projet d’électrification, les études préliminaires pour les installations photovoltaïques sont en cours de complétude et les éléments ont été transmis pour avis à la DEAL. Un projet complémentaire est en cours d’analyse.
Une séance de travail sera programmée pour approfondir les thématiques abordées à ce jour."

 

 

http://www.guyane.gouv.fr/content/download/5423/32424/file/avis%20AE_usine%20Dieu%20Merci_%20Auplata-2.pdf

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.